Les prénoms les plus donnés dans le Var et les Alpes-Maritimes

Quels sont les prénoms les plus donnés dans le Var et les Alpes-Maritimes ? / © MAXPPP
Quels sont les prénoms les plus donnés dans le Var et les Alpes-Maritimes ? / © MAXPPP

Dans sa dernière étude, l'Insee dévoile la liste des prénoms les plus donnés aux nouveaux-nés en 2016. Découvrez lesquels arrivent en tête dans le Var et les Alpes-Maritimes. 

Par Léa Bouquet

L'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) dévoile dans une récente étude la liste des prénoms les plus donnés aux nouveaux-nés. Cette étude publiée début 2018 concerne l'année 2016. Cette année-là, 785 000 bébés ont vu le jour en France.

Les prénoms Emma et Jade pour les filles, Jules et Gabriel pour les garçons arrivent en tête dans le classement national. Qu'en est-il dans le Var et les Alpes-Maritimes ?  

Pour les garçons 

Dans le Var, c'est le prénom Adam qui arrive sur la plus haute marche du podium en 2016. D'origine hébraïque, c'est aussi le prénom du premier homme apparu sur terre dans les religions monothéistes.

Dans les Alpes-Maritimes, le résultat est quelque peu différent : c'est Gabriel, un autre prénom hébraïque, qui remporte tous les suffrages. 
Les prénoms les plus donnés aux petits garçons en 2016. / © France 3 / Piktochart
Les prénoms les plus donnés aux petits garçons en 2016. / © France 3 / Piktochart

En ce qui concerne les filles, c'est le prénom Mila qui arrive en tête dans les deux départements. Constat intéressant, ce nom est surtout donné dans le sud de la France, selon une carte interactive réalisée par le site franceinfo
Les prénoms les plus donnés aux petites filles en 2016. / © France 3 Côte d'Azur / Piktochart
Les prénoms les plus donnés aux petites filles en 2016. / © France 3 Côte d'Azur / Piktochart

Les prénoms les plus donnés en région PACA entre 1946 et 2015

Parmi les garçons, les Jean ont eu la côte dans les années 40 jusqu'à la fin des années 50. Entre 1960 et 1980, les prénoms Philippe, Christophe et Sébastien se disputent la première place, suivis plus tard dans les années 80-90 des Julien et des Nicolas. Dans les années 2000, on trouve de nombreux Enzo, Lucas et... Gabriel !

Marie, Martine et Brigitte étaient des noms très courants pour les filles, avant le début des années 60. Puis vient l'ère des Christine, Stéphanie et Nathalie jusqu'à la fin des années 70. Pendant cinq ans, de 1982 à 1986, le prénom Aurélie est sur la plus haute marche du podium. A partir de la fin des années 90, les prénoms en A ont la côte : Léa, Emma ou encore Lina.    

Les Décodeurs du Monde ont réalisé des cartes interactives qui permettent de faire des comparaisons entre les différents territoires au fil des décennies. Ces dernières montrent souvent une uniformité dans le choix des prénoms.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus