• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Procès Pastor : analyse de la personnalité de Wojciech Janowski

Le procès des assasins présumés d'Hélène Pastor a débuté le 17 septembre à Aix-en-Provence / © MAXPPP
Le procès des assasins présumés d'Hélène Pastor a débuté le 17 septembre à Aix-en-Provence / © MAXPPP

Wojciech Janowski, accusé d'avoir commandité le meurtre de sa belle-mère, la milliardaire monégasque Hélène Pastor, a une personnalité "affirmée, (...) très bien structurée", a décrit, vendredi 5 octobre, devant les assises l'expert psychiatre.

Par Pierre-Olivier Casabianca


Dépeint comme un homme à l'intelligence "moyenne supérieure", le compagnon de Sylvia Ratowski-Pastor, soupçonné d'avoir été l'instigateur du meurtre de sa belle-mère Hélène Pastor et de son chauffeur tués à Nice en mai 2014, "ne présente aucun trouble psychique ou psychiatrique qui ait pu altérer ses actes", a indiqué le psychiatre Christian Jullier qui a rencontré l'accusé en décembre 2014.

Selon l'expertise psychologique lue à l'audience, Wojciech Janowski, 69 ans, a grandi dans un milieu familial de bonne qualité aux côtés d'un père qu'il décrira comme "visionnaire" "bien qu'ayant connu des échecs", relève le rapport.  
Une description qu'il s'applique à lui-même se présentant comme "un homme d'une grande réussite professionnelle indépendante de Mme Pastor" avec qui il dit former "un couple uni", rapportera le président à l'audience devant l'intéressé qui reste de marbre.

Pourtant selon les enquêteurs, l'homme d'affaires polonais détournait à son profit ou pour ses sociétés la plus grande partie des 500.000 euros mensuels qu'Hélène Pastor versait à sa fille Sylvia.

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus