• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Quel bilan pour EcoWatt en Paca

Un éco-geste permet de réduire la consommation électrique pendant les pics. / © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP
Un éco-geste permet de réduire la consommation électrique pendant les pics. / © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP

Avec la région Bretagne, Paca mise sur la transition énergétique avec un dispositif qui permet de suivre sa consommation d'électricité et d'anticiper les pointes de consommation avec des éco'gestes. Le gouvernement pourrait généraliser l'alerte EcoWatt à toute la France.

Par Catherine Lioult

EcoWatt, c'est un dispositif en ligne qui permet aux particuliers, entreprises et collectivités de suivre en temps réel sa consommation d'énergie. 
 

L'idée ? Changer ses habitudes, et adopter des petits gestes qui permettent, pendant des pics, de limiter la facture. 
En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, EcoWatt est une opération pilotée par RTE, avec l’État, la Région, la métropole Aix-Marseille-Provence, le conseil départemental des Alpes-Maritimes, la principauté de Monaco, l’ADEME, Enedis.
 

35 000 abonnés en PACA


EcoWatt, ce sont au total 85 000 abonnés, 35 000 en PACA, le reste en Bretagne
Ces deux régions se sont engagées dans ce dispositif en 2010 car à l'époque, elles connaissaient de gros problèmes d'acheminement d'électricité en période de pics de consommation.
PACA compte 6 millions d'habitants et le nombre d'"éco-acteurs" est de 0,5%.
Depuis 2015, tout risque est écarté dans le sud de la France, avec désormais trois lignes de 225 000 volts. C'est un "filet de sécurité" qui permet de sécuriser l'alimentation électrique de la région y compris dans des périodes de forte consommation.
 

Un message qui a évolué

Il existe trois types de message :
► Vert pour une consommation raisonnable
►  Orange pour une consommation élevée
►  Rouge pour une consommation très forte.
En PACA en 2018, il y a eu 13 journées rouge et 18 en orange. Le but ? Que les Eco-citoyens diffèrent une lessive, un séchage, qu'ils déconnectent certains appareils électriques quand ils rentrent à la maison après le travail, et que les pics sont enregistrés !
Un exemple : en février 2012, la mobilisation des abonnés a permis une réduction de la consommation jusqu’à 3% aux heures les plus chargées. A l’échelle de la région,  cela peut représenter jusqu’à 250 MW, soit à peu près la consommation d’une ville telle que Aix-en Provence .
 
 


D'énormes économies d'énergie en jeu


Le gouvernement envisage une  généralisation de l'alerte EcoWatt à toute la France. Histoire à suivre.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marseille : une ancienne base sous-marine transformée en data center

Les + Lus