• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

RC Toulon: l'éclaircie aura été de courte durée

Les Varois repartent de Colombes (Hauts-de-Seine) la valise pleine de doutes. / © FRANCK FIFE / AFP
Les Varois repartent de Colombes (Hauts-de-Seine) la valise pleine de doutes. / © FRANCK FIFE / AFP

Le Racing 92 a sévèrement fait rechuter Toulon (41-30) dimanche à domicile lors des retrouvailles entre les deux clubs à l'occasion de la 5e journée de Top 14 et près de trois mois après la finale du championnat déjà remportée par les Franciliens.

Par AFP

Eclaircie de courte durée

L'éclaircie aura été de courte durée pour le RCT, qui avait relevé la tête en s'imposant avec maestria à Toulouse dimanche dernier (32-15, bonus offensif à la clé) après un médiocre début de saison marqué par deux défaites en trois sorties. Les Varois repartent pourtant de Colombes (Hauts-de-Seine) la valise pleine des doutes qui vont avec six essais encaissés, avant de se frotter à Clermont et Montpellier puis se déplacer à La Rochelle.

Semaines à venir agitées

La semaine prochaine et sans doute les suivantes promettent d'être agitées sur la Rade, et les oreilles du manager Diego Dominguez devraient de nouveau siffler, malgré deux essais en fin de match qui atténuent quelque peu l'ampleur de la défaite. Il y a peu de chances en effet que le volcanique président toulonnais Mourad Boudjellal, qui était sorti de ses gonds il y a dix jours après le revers à la maison contre Brive (21-25), ait apprécié cette déroute. Qui plus est subie face au Racing 92, qui avait déjà battu son équipe fin juin en finale du Top 14 (29-21) après l'avoir éliminé en quart de finale de la Coupe d'Europe en avril (19-16).

Au contraire de Toulon, les Franciliens, vainqueurs avec le point de bonus offensif, ont eux chassé les interrogations ramenées d'un déplacement catastrophique à Clermont samedi dernier (10-47).


Sur le même sujet

Nice: temps forts de l'Half Iron Man

Les + Lus