Cet article date de plus de 5 ans

Routier en excès de vitesse sur l'autoroute: 6 mois de prison ferme

Le chauffeur du camion interpellé lundi à 114 km/h, sur une portion d'autoroute limitée à 50 km/h, a été condamné à six mois de prison ferme. L'excès de vitesse s'est produit a proximité du péage de Saint-Isidore, où un camion fou a tué un motard et blessé 21 personnes fin octobre. 
 Contrôlé au volant de son camion citerne, il circulaitsur l'A8 à Nice  à la vitesse de 114 km/h au lieu des 50 réglementaires
Contrôlé au volant de son camion citerne, il circulaitsur l'A8 à Nice à la vitesse de 114 km/h au lieu des 50 réglementaires © Gendarmerie nationale
Malgré ses excuses, le tribunal a condamné le chauffeur du camion citerne  interpellé lundi à 114 km/h sur une portion de l'autoroute A8 limitée à 50 km/h, à 6 mois de prison ferme et 500 euros d'amende. Son permis de conduire a été annulé et il a interdiction de le repasser pendant trois ans. 
Le chauffeur s'est excusé, arguant du fait qu'il était fatigué, s'étant levé à 2h du matin après avoir fait la fête, et qu'il souhaitait retrouver rapidement sa famille. 

Cocaïne et cannabis

Le chauffeur a reconnu avoir consommé de la cocaïne et du cannabis la veille de son interpellation. Seules les traces de cannabis ont été décelées dans ses analyses toxicologiques. 

Il  a affirmé ne pas avoir entendu parler de l'accident provoqué quasiment au même endroit, par un camion fou dont vraisemblablement les freins avaient lâché, fin octobre. Le camion s'était encastré dans le péage de Nice Saint-Isidore, provoquant la mort d'un motard et blessant gravement 4 personnes. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société sécurité routière sécurité autoroute transports accident faits divers