• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Santé : l'épidémie de grippe a fait 13.000 morts cette année

13.000 personnes ont succombé à la grippe cette année dont 93% ont plus de 65 ans / © Pierre HECKLER
13.000 personnes ont succombé à la grippe cette année dont 93% ont plus de 65 ans / © Pierre HECKLER

Mercredi 18 avril, l'agence Santé Publique France a déclaré la fin de l'épidémie de grippe hivernale en France Métropolitaine. Selon un premier bilan provisoire, 13.000 personnes ont succombé à la grippe cette année, c'est moins que l'année dernière

Par Ludovic Moreau

Hier, mercredi 18 avril, l'agence Santé publique France a annoncé la fin de l'épidémie de grippe hivernale, dans toutes les régions de France métropolitaine. Selon un premier bilan provisoire, le virus a fait 13.000 morts cette année, c'est moins très important mais c'est moins que l'année dernière. La saison hivernale 2016-2017 avait fait 14.400 morts, a précisé Santé Publique France.

93% des malades décédés avaient plus de 65 ans

Cette année encore, les personnes âgées ont été les plus touchées, 93% des malades décédés étaient âgés de 65 ans et plus.
Dans son rapport, Santé Publique France indique qu'il y a eu deux pics de mortalité. La première semaine de janvier 2018 et du 5 au 11 mars 2018.

Vaccination insuffisante

Le ministère de la santé a insisté tout au long de l'hiver sur l'importance de la vaccination contre la grippe, notamment auprès des personnes les plus vulnérables.
Une meilleure couverture vaccinale pour éviter que la grippe augmente, c'est un enjeu de santé publique
avait expliqué Agnès Buzyn, ministre de la santé, sur RTL en mars dernier, elle ajoutait
Ca permettrait de désengorger les urgences chaque hiver.
Désormais, les pharmaciens pourront vacciner eux-mêmes les personnes ayant été vaccinées au moins une fois. Le gouvernement a étendu à l’ensemble de la France, une expérimentation menée cet hiver en Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes.

Trop de décès cet hiver

Toutes causes de décès confondues, sur la période de décembre 2017 à mi-avril 2018, soit pendant la période de l'épidémie de grippe, la France a connu un "excès de mortalité" de 17.800 décès. Selon Santé Publique France, les régions les plus concernées par cet excès de mortalité sont la Corse et l'Occitanie avec + 14%, les Hauts-de-France et la Normandie avec + 12%.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus