Sécurité renforcée pour Marseille-Groningue ce jeudi : sacs à dos interdits et scooters garés loin

L'Olympique de Marseille a présenté ce mercredi les mesures de sécurité renforcée au stade Vélodrome pour les jours de matches, étrennées ce jeudi en Europa League contre Groningue  à 21h05, avec notamment l'extension du périmètre de sécurité autour de l'enceinte.

Ce périmètre a été élargi pour permettre une "pré-palpation avec ouverture des manteaux et passage au détecteur de métaux", suivi d'une deuxième barrière de fouilles, avec "palpation poussée aux portes grand public, portes VIP" et à l'entrée presse, est-il écrit dans le communiqué de l'OM.

La zone du Vélodrome sera sous vidéo-surveillance dès 7h, et tous les véhicules seront soumis à un contrôle visuel "habitacle et coffre, les conducteurs devront ouvrir eux-mêmes leur véhicule et faciliter le travail des agents de sécurité", a précisé le club.


Adieu les scooters devant le stade !

Les scooters ne pourront plus stationner rue Teisseire ou boulevard Michelet, où ils avaient l'habitude d'être rangés.

Enfin l'OM précise que les "sacs, sacs à dos et grandes sacoches" sont "interdits pour le public" et rappelle qu'un arrêté préfectoral du 18 novembre interdit formellement "la possession, le transport et l'utilisation de tous pétards ou fumigènes".

Enfin le double-périmètre sera maintenu jusqu'à l'évacuation totale du stade. L'état d'urgence, décrété sur tout le territoire après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis où 130 personnes sont décédées, a été prolongé par le parlement jusqu'à fin février.
Il donne à la police de nouveaux pouvoirs, sans passer préalablement par un juge, notamment pour les perquisitions ou la surveillance électronique de personnes. - avec AFP -
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité