Tende : toujours isolée, doit faire face au confinement et une hausse du nombre de cas de covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Manon Hamiot

Un mois après les intempéries, c'est la triple peine pour le village de Tende dans la vallée de la Roya : confinement, cluster du coronavirus et village toujours isolé.

Le village de Tende dans la Roya doit faire face à augmentation du nombre de cas de covid-19.

Depuis dix jours, on a réalisé une soixantaine de tests, parmi lesquels 20 tests positifs dont cinq symptomatiques, trois avec des formes graves et deux hospitalisations sur le littoral.

Dr Jean-Louis Gerschtein Médecin généraliste

"C'est du jamais vu depuis le début de la crise sanitaire on avait pas eu de formes graves" explique-t-il. Pour lui, "il est clair que les conséquences de la tempête Alex ne sont pas innoncentes dans cette augmentation. Heureusement on a eu beaucoup d'aide, c'était une aide indispensable en même temps ça a créé un brassage de population".

Des aides indispensables pour continuer de venir prêter main forte aux sinistrés. 

Réunion avec le sous préfet

Une réunion s'est tenue à Tende ce vendredi 30 octobre avec le sous-préfet Nice-montagne Yoann Toubhans. Le but, assouplir les mesures de confinement pour continuer la reconstruction.
 

Si les bénévoles viennent pour le compte de la collectivité comme à l'heure actuelle, ils pourront avoir une dérogation. 

Yoann Toubhans, sous-préfet Nice-montagne.

Demande de dérogation 

Plusieurs maires de la vallée ont demandé des dérogations, un assouplissement des mesures pour que les bénévoles puissent par exemple continuer à venir. 
 
Ce restaurant de Tende peut rester ouvert pour accueillir les bénévoles et secouristes.
 

A Tende, malgré la hausse des contaminations l'aide reste primordiale pour les habitants toujours isolés.