Breil-sur-Roya : le maire tire la sonnette d'alarme "Nous avons toujours besoin de l'armée dans la Roya"

Le maire de Breil-sur-Roya a rappelé la situation d'urgence a laquelle fait face la vallée de la Roya depuis la tempête Alex. Il demande "solennellement le rétablissement ou le maintien des moyens militaires, terrestres et aériens, tant que des populations demeurent enclavées".

L'armée est venue prêter main forte aux sinistrés dans la Vallée de la Roya depuis la tempête Alex.
L'armée est venue prêter main forte aux sinistrés dans la Vallée de la Roya depuis la tempête Alex. © Manon Hamiot / FTV
Via un communiqué, le maire de Breil-sur-Roya a alerté ce lundi 26 octobre sur l'urgence de maintenir les moyens militaires pour les sinistrés du haut-pays de la vallée. 

Soutien du département

Ce mercredi 28 octobre, Charles-Ange Ginesy, président du département des Alpes-Maritimes a publié une lettre demandant explicitement à la ministre des Armées ainsi qu'au Premier ministre la poursuite des actions de l'armée dans la vallée de la Roya.
 

Appel du maire de Breil-sur-Roya

Pour ma part, je refuse le retour à la normale et le désengagement de l’armée tant que nos amis de la Haute Roya sont privés d’accès routiers et tributaires de l’extérieur pour s’alimenter. Dans ces circonstances exceptionnelles, il faut maintenir des moyens exceptionnels. Avec 4 000 habitants privés d’accès routier à l’approche de l’hiver, nous sommes face à une situation d’urgence qui nécessite un soutien militaire.

Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya

Au regard de l’immensité du chantier que sera le rétablissement de la route de la Roya, il me parait également nécessaire de maintenir le génie militaire, en appui du service des routes du Département, pour permettre de désenclaver au plus tôt les populations jusqu’à Tende.

Point aérien quasiment interrompu

Suite aux intempéries du 2 octobre dernier, un point aérien avait été mis en place entre Menton, la drop zone de Breil-sur-Roya et les communes de la Haute Roya toujours inaccessibles. Ce pont aérien qui est aujourd'hui quasiment interrompu "devrait être maintenu avec un nombre de rotations comparable à celui des premiers jours. C’est le seul moyen efficace pour approvisionner la Haute Roya compte tenu des contraintes qui pèsent sur le transport ferroviaire, qui ne peut assurer en même temps le transport de voyageurs, de marchandises et des matériaux nécessaires à la réparation de la ligne" a également expliqué le maire de Breil-sur-Roya. 

Facebook Live

Dans un Facebook live publié ce dimanche 25 Octobre, Sébastien Olharan a tenu a rendre hommage aux victimes de la catastrophe et aux cinq personnes toujours portées disparues.

"Il faut que l'armée soit toujours présente, tant qu'il y aura un habitant qui sera toujours coupé du monde, il y a une situation d'urgence, l'armée doit rester et biensûr cela n'empêche pas que les collectivités jouent pleinement leur rôle" a déclaré Sébastien Olharan. 

 Un point de situation d'1h20, où le maire détaille les chantiers à réaliser, les avancées mais répond également aux questions de ces administrés. 

Les routes 

Le département des Alpes-Maritimes a annoncé le rétablissement d'une route jusqu'à Fontan d'ici la fin de la semaine prochaine, c'est-à-dire autour du 7 novembre 2020.
Un accès routier provisoir lui devrait être fonctionnel d'ici la fin de l'année. "C'est un délai qui peu paraître court vu l'étendu du chantier, mais très long pour les populations" déclare le maire de Breil-sur-Roya. 
La route départementale de la Roya en aval de Breil-sur-Roya, les travaux sont en cours et le délai pas encore connu. 

L'eau 

La Carf annonce que sur les communes de La Brigue, Saorge et Breil-sur-Roya, l'eau potable est rétablie à 99%. A Fontan, plutôt autour des 90%. 
A Tende, l'eau sanitaire est disponible à 95% sur le village (avec des restrictions) et l'eau potable à 100% sur Saint-Dalmas de Tende.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo inondations vallée de la roya nature parcs et régions naturelles