Tende : plus de 30 tonnes de poubelles bloquées, la difficile gestion des déchets dans la vallée de la Roya

20 jours après la tempête qui a ravagé une partie des vallées dans les Alpes-Maritimes, l'effort est encore quotidien pour combler les besoins des habitants. Parmi les problématiques actuelles, le traitement des déchets et leur acheminement vers les zones de tri.

Plus de 30 tonnes de déchets attendent d'être évacués à Tende.
Plus de 30 tonnes de déchets attendent d'être évacués à Tende. © C.Napoli / FTV
Comment gérer les tonnes de déchets générés par les intempéries et continuer le traitement des déchets ménagers ? C'est la difficile équation à laquelle la Métropole Nice Côte d'Azur et la Communauté de la Rivieria française tentent de répondre. 

Toujours 30 tonnes bloqués à Tende 

Depuis les intempéries et l'isolement de la commune, les déchets ménagers se sont accumulés sur deux sites.

C'est une organisation de guerre, on est à l'état d'urgence et on gère l'urgence.

Jean-Pierre Vassallo, maire de Tende.

"Big bags" stockés à Tende en attendant l'héllitreuillage.
"Big bags" stockés à Tende en attendant l'héllitreuillage. © C.Napoli / FTV

La Carf assure qu'une solution a été trouvée, ces tonnes de déchets devraient être hélitreuillées au vu de la difficile accessibilité de la commune à partir de ce vendredi 23 octobre.

Pour les déchets à venir, c'est une toute nouvelle logistique à mettre en place. "La collecte devrait s'effectuer en Pick up, être ensuite placée dans des 'bigs bags' jusqu'à Breil-sur-Roya ou Saint-Dalmas-de-Tende (accessible par la route) puis être transportée par la draisine du chemin de fer" communique la Carf.

Un système déjà effectif dans les communes de La Brigue et de Fontan.
A Saorge, les bennes passent par la piste accessible pour rejoindre Breil-sur-Roya, base des opérations. 

Breil-sur-Roya, base arrière

C'est à Breil-sur-Roya que l'ensemble des déchets qui peuvent être collectés dans les zones sinistrées de la Roya sont réunis. 
Au total, 1 300 sacs de pré-collecte et 127 bacs ont été acheminés et distribués dans les communes de la vallée. Regroupés à la drop zone de Breil-sur-Roya, les déchets sont placés sur la draisine à destination des centres de tri du littoral. 

Un draisine qui apporte les vivres aussi et transporte les voyageurs : 

Le casse-tête des encombrants

Avec la tempête, des tonnes de gravats et de ruines sont à dégager des habitations ou de ce qu'il en reste. Sur cette vidéo, publiée sur Facebook ces cordistes et bénévoles, dégagent des embâcles sous les ponts de Breil-sur-Roya.
Pour ces déchets-là qualifiés d'encombrants, la solution n'est pas trouvée partout. 
A Breil-sur-Roya, ils sont pour la plupart évacués classiquement par la route, nous informe la Carf. Mais, dans les autres communes, la priorité est ailleurs.

L'évacuation des encombrants est en réflexion. Notre première préoccupation reste de remettre l'eau à Tende et combler les besoins primaires.

Communication de la Communauté de la Riviera française

Des carcasses de véhicules sont par exemple, encore stockées et attendent d'être évacuées.

Du bois par milier de m3

Le bois charié par les fleuves représente plusieurs milliers de m3 selon la Métropole Nice Côte d'Azur :"les déchets résiduels sont valorisés en énergie via l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) de la Métropole Nice Côte d'Azur et les bois flottés sont recyclés en énergie (bois de chauffage) ou en matière (meubles agglomérés)".
 
Ce bois est ensuite recyclé en bois de chauffage ou envoyé à Villeneuve-Loubet pour être broyé et expédié en Italie où il sera transformé en meuble ou panneau de bois.

Vésubie et Tinée, sans difficulté majeure

Dans les vallées de la Vésubie et de la Tinée, des routes secondaires ont permis aux collectes des déchets ménagers de se tenir dès la première semaine après les intempéries.
Concernant les encombrants, les collectes porte-a-porte reprendra à partir du mardi 27 octobre. La Métropole informe que la déchetterie de Saint-Martin-Vésubie est ouverte.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement vallée de la roya nature parcs et régions naturelles intempéries météo écologie parc national du mercantour