Aide dans les vallées sinistrées des Alpes-Maritimes : des week-ends solidaires organisés pour les bénévoles

Quand les réseaux sociaux font des merveilles. Depuis la tempête Alex, les actions de solidarité y sont nombreuses. Pour que les bonnes volontés puissent être le plus efficaces possible, l'aide s'organise. Ainsi, pour organiser les bénévoles, des week-ends solidaires sont organisés.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Après la tempête, la reconstruction. Grâce aux réseaux sociaux, des citoyens concernés et solidaires se sont retrouvés à Breil-sur-Roya pour commencer à réaménager un terrain fortement endommagé appartenant à deux propriétaires.

Des bénévoles venus de Drap ou de Cagnes-sur-Mer pour prêter main forte aux habitants pour un week-end solidaire, le premier du nom.
 
Armés de leurs sceaux et de leurs pelles, amis et anonymes se donc relayés pour nettoyer, sécuriser et remblayer. Un travail organisé et encadré comme pour un voyage organisé. Tous se sont donnés rendez-vous en gare de Nice, après inscription et sous certaines conditions. 
En effet, pour participer, il faut : être en parfaite forme physique, être majeur, fournir une attestation d'assurance responsabilité civile individuelle, emmener un pique nique et de l'eau pour ne pas puiser sur les ressources locales...

Sans oublier, le masque et le gilet de sécurité !

Alors que dès le 3 octobre, la solidarité et l'envie de venir en aide aux sinistrés semblaient plus forts que les événéments, le producteur de concert Gil Marsalla décidait de participer lui aussi à cet élan.

Comme en Corse, chaque Niçois est viscéralement rattaché à son village de l’arrière pays et nous sommes tous tristes devant l’ampleur des pertes humaines et des dégâts considérables.

Gil Marsalla, fondateur des week-ends solidaires

Mais comment les aider ? Comment l'immense chaîne de solidarité pour venir en aide aux sinistrés peut-elle être le plus efficace possible ? Sont alors nés les week-ends solidaires.

Pour Georges, bénévole venu de Drap, c’était une évidence de participer à ce premier "voyage" :

Je participe à beaucoup d’activités solidaires avec ma femme et ça fait partie de notre façon de voir la vie.

Georges, bénévole venu de Drap

Pour Chantal Mei, une autre bénévole; venir sur place pour donner de soi était clair : "je ressentais ce besoin d'aller les aider et cela a pu se faire grâce à "aux Week Ends Solidaires" et Gil Marsalla qui a tout organisé un grand merci à lui ! En plus de notre groupe beaucoup d'autres bénévoles sont aussi montés. Nous avons pu faire une chaîne humaine pour transporter des seaux de terre, de petits, moyens et gros cailloux et des pierres, creuser, user des pelles, pour reconstruire un pont, un chemin, une passerelle en bois pour permettre l'accessibilité de personnes isolées... C'est énorme de voir les dégâts qu'il y a eu et l'horreur que les gens ont vécue."
 

"Cet effort solidaire nous fait chaud au cœur"

Voir plus d’une centaine de personnes qui se mobilisent pour reconstruire la Roya, émeut les habitants. Particulièrement les propriétaires d’un terrain que les bénévoles sont venus reconstruire.

Cet effort solidaire nous fait chaud au cœur. Avec tous ces moyens humains, on peut arriver à faire quelque chose. La vallée de la Roya a toujours été une vallée solidaire. Ça nous donne la chair de poule.

Laurent Collard, propriétaire du terrain

 

Comment se joindre à eux ?

Pour participer aux premiers week-ends solidaires, il faut s'inscrire par e-mail sur l'adresse : lesweekendssolidaires@gmail.com
Important : Les enfants ne sont pas acceptés à ce stade et le matériel de nettoiement est donné sur place.

Prochaines dates :
  • Samedi 24 octobre à Roquebilière pour le nettoyage du centre de pisciculture qui a subi de gros dégâts.
  • Samedi 7 Novembre à Tende.