A La Crau dans le Var, un père de famille de 36 ans meurt à cause de l'incendie d'une salle de danse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Le feu s'est déclaré en pleine nuit, les flammes ont vite empêché la famille, un couple et leur enfant, d'évacuer les lieux par la porte d'entrée.
Le feu s'est déclaré en pleine nuit, les flammes ont vite empêché la famille, un couple et leur enfant, d'évacuer les lieux par la porte d'entrée. © Eric Ambrosini/ France Télévisions

Ce mardi 30 novembre, les sapeurs-pompiers du Var sont intervenus dès 3h40 pour un incendie dans une école de danse. Un père de famille qui vivait à l’étage, est décédé, il a été enlevé des décombres après l’effondrement du plancher, sa femme et sa fille ont été conduites à l’hôpital de Hyères puis transférées à Toulon.

Un incendie a coûté la vie, cette nuit, à un homme de 36 ans.  Les Sapeurs-Pompiers sont intervenus pour éteindre les flammes qui ont ravagé une école de danse de 600 mètres carrés située rue du 22ème B.M.N.A. Les flammes ont fini par atteindre magasin d'optique et un appartement à l’étage supérieur.

Le couple  - un homme de 36 ans et sa femme de 46 ans – et leur fille de 5 ans se trouvaient dans le foyer au moment des faits. Les pompiers sont parvenus à évacuer la mère et sa fille par une fenêtre, le père étant en arrêt cardio-respiratoire, inconscient. Le plancher s’est effondré, il est tombé dans les décombres.

La maman et son enfant, en état de choc, ont été conduites à l’hôpital de Hyères, où elles ont été prises en charge par l’équipe de nuit avant 7 heures du matin, avant d’être transférées au Centre Hospitalier Intercommunal de Toulon/La Seyne-sur-Mer.

Emotion à La Crau

Très investi dans la vie de la commune, la victime était très apprécié. Le maire de La Crau, Christian Sinon fait part de son émotion : « Je suis très triste parce qu’il y a un décès, Vincent Lhermitte, qui était le propriétaire de l’école de danse Flash M Crew. Il participait beaucoup à la vie communale et il devait d’ailleurs, samedi, faire une représentation pour le Téléthon ».  

Une amie et une adhérente de cette salle de danse, interviewée par les équipes de France 3 à proximité des locaux incendiés, a accepté de témoigner : « Je fais partie du club de danse depuis plusieurs années. C’était plus qu’un prof de danse, c’était un ami, la famille. Il était toujours là pour tout le monde, toujours à rigoler et à être optimiste, je ne réalise pas ce qu’il vient de se passer. Je n’ai pas les mots. Condoléances à la famille, aux proches ». 

Les pompiers encore sur place en début de matinée

Deux ambulances et fourgons incendie ont été déployés sur place, ainsi que la grande échelle et deux véhicules de commandement. Ce dispositif a été rapidement complété par un poste de commandement. Plusieurs lances ont été établies pour lutter contre la violence de l'incendie.

Parmi les moyens humains présent pour apporter secours, 25 sapeurs-pompiers ont d'abord été dépêchés, l'un d'entre eux a été blessé à la main puis transporté à  l'hôpital.

Le dispositif du SDIS a finalement était porté à 35 personnes. 

Ce mardi matin encore, les dernières fumées s'échappaient des lieux qui étaient copieusement aspergés d'eau pour éviter toute reprise.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.