Sur l'autoroute A8, un couple de Varois distribue gratuitement des repas aux chauffeurs routiers

Les mesures sanitaires ne permettent pas aux chauffeurs de manger au restaurant. Un "food truck", camion de restauration, est installé sur l'A8 et leur distribue des repas gratuits, une opération financée par le gestionnaire de l'autoroute.
Coralie Constantin distribue un repas chaud à Pascal, un chauffeur qui se rend en Italie depuis Bordeaux.
Coralie Constantin distribue un repas chaud à Pascal, un chauffeur qui se rend en Italie depuis Bordeaux. © Sylvie Garat / France Télévisions
Une lumière éclaire l'aire d'autoroute presque entièrement plongée dans le noir. Quand on s'approche, les vapeurs de cuisson s'échappent du "food truck" de Coralie Constantin et de son compagnon. 
Ce couple de Varois prépare des repas chauds pour les chauffeurs routiers de passage chaque lundi soir et jeudi soir. Au menu ce jour-là, sauté de veau aux olives avec des penne rigate.
Pascal arrive de Bordeaux. Ce chauffeur routier se rend en Italie et ce repas chaud est un réconfort dans sa solitude imposée par le confinement. "Franchement, la vie de routier en ce moment ça n'est pas facile. Ce soir, c'est mieux que mon 11 novembre, ce soir-là je n'ai eu droit qu'à une aire d'autoroute parce que les routiers ouverts ne sont pas sur mon chemin.".
Une lumière éclaire l'aire d'autoroute, celle du food truck qui distribue gratuitement des repas chauds.
Une lumière éclaire l'aire d'autoroute, celle du food truck qui distribue gratuitement des repas chauds. © Sylvie Garat / France Télévisions

"Merci, merci"

Ce n'est pas la grande affluence mais les camionneurs se succèdent devant le restaurant mobile sur cet axe très fréquenté entre l'Espagne et l'Italie. Les étrangers sont nombreux, les chauffeurs portugais ou italiens n'en croient pas leurs yeux comme Ivan : "Quelle bonne idée ! C'est pratique et généreux pour nous, camionneurs. Je vais dormir 10 heures avec le ventre plein, demain j'ai énormément de route. C'est vraiment généreux". 

"Des fois ils veulent nous payer, on leur rappelle que c'est gratuit. On a vu des routiers émus aux larmes."

Coralie Constantin, responsable du Food Truck


Israël, chauffeur portugais, ajoute : "Notre gouvernement ne fait rien pour nous. Il n'y a aucune aide à la différence de la France. C'est bon, c'est gratuit, c'est super. Quand je vais raconter ça à mes amis, ils ne me croiront pas."
"Des fois, ils veulent nous payer, on leur rappelle que c'est gratuit. On a vu des routiers émus aux larmes" raconte Coralie Constantin, qui s'occupe du Food Truck.

La société d'autoroute à la manœuvre

L'opération est financée par le concessionnaire de l'autoroute A8, l'entreprise Vinci. Il s'agit d'une opération nationale déjà effectuée lors du premier confinement, des camions sont installés régulièrement sur les aires de l'autoroute comme celle du Reyran ou l'Arc par exemple.  Il s'agit de proposer autre chose que des sandwichs ou des plats à cuisiner au réchaud aux chauffeurs routiers. Depuis le début du second confinement, ils sont nombreux à ne pas pouvoir se restaurer dignement
Jointe par téléphone ce mardi, l'entreprise Vinci nous indique qu'elle essaiera de décaler les jours de distribution pour qu'ils tombent le 24 et le 31 décembre au soir et qu'à cette occasion, des chocolats seront également distribués aux chauffeurs pour que leur réveillon leur semble moins long. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société autoroute économie transports