Hommage national aux militaires disparus dans un accident d'hélicoptère a eu lieu dans le Var

Cinq militaires ont perdu la vie dans un accident entre deux hélicoptères à Carcès et Cabasse, dans le Var, le vendredi 2 février. La France leur rend hommage ce mercredi à la base de l'Ealat au Cannet-des-Maures. 

La ministre des armées Florence Parly a présidé cette cérémonie d'hommage aux cinq militaires disparus tragiquement le 2 février dernier. Des centaines de personnes étaient également présentes pour leur rendre hommage. 

Retour sur cette journée :




Parmi eux des élus, les autorités, environ 600 militaires, les anciens combattants et surtout les familles. Cette cérémonie a commencé à 14 heures et a duré un peu plus de deux heures. 



Les cercueils des cinq militaires ont été disposés au milieu de la base de l'Ealat au Cannet-des-Maures. Recouverts du drapeau Français ils ont été entourés par toutes les personnes présentes. 
La Marseillaise a résonné à plusieurs reprises et une minute de silence a été respectée sur la base dans une cérémonie remplie d'émotion.  


L'école de l'aviation légère de l'Armée de terre (EALAT) touchée
Les deux hélicoptères impliqués dans l'accident appartiennent à l’École de l'aviation légère de l'Armée de terre (EALAT) du Cannet des Maures. Ce type d'hélicoptère léger, conçu à la fin des années 1960, est encore utilisé par l'armée, notamment lors de l'opération Serval au Mali.

L'EALAT assure la formation des pilotes d’hélicoptères de l’armée de Terre, de l’armée de l’Air, de la Marine nationale, de la Gendarmerie, des Douanes et de la Sécurité civile ainsi que de nombreux pilotes étrangers.