Municipales au Luc : le maire RN Pascal Verrelle battu par le divers droite Dominique Lain dans le Var

Ce second tour des municipales au Luc est marqué par un basculement : le divers droite Dominique Lain est élu au Luc-en-Provence, dans le Var. Il était opposé au maire sortant RN Pascal Verrelle.
Jour de vote au Luc dans le Var.
Jour de vote au Luc dans le Var. © Emmanuel Felix / France Télévisions
Au Luc dans le Var, ce second tour des élections municipales a opposé deux candidats : le maire sortant Pascal Verrelle (RN) et Dominique Lain (DVD). C'est finalement le candidat de la droite qui remporte ce scrutin avec 55,73 % des suffrages exprimés contre 44,27 % pour son opposant.
 

Ça a été une campagne particulière, longue, complexe et éprouvante. Mais les Lucois ont su reconnaître l'investissement et la qualité de notre équipe.

Dominique Lain

Le taux de participation s'élève à 44,72 % dans cette commune d'environ 11 000 habitants. Une statistique en hausse par rapport au premier tour, au cours duquel 61 % des électeurs s'étaient abstenus.

Dans le Var, la participation de ce second tour était de 40,44 % à 17 heures. C'est moins qu'en 2014, où elle atteignait 57,76 % à cette heure et légèrement plus qu'au premier tour du 15 mars (38,48 %). Au niveau national, la participation au second tour des élections municipales baisse à 17 heures à 34,67 %, contre 38,8 % au premier tour et 52,36 % en 2014 à la même heure.

Un second tour à enjeux

Dominique Lain a récolté 43,94 % des voix au premier tour des élections municipales. A sa droite, Pascal Verrelle avait alors emporté le soutien de 37,96 % des électeurs. Les trois autres listes ont été éclipsées : celles de Jean-Philippe Decque (Divers, 9,31 %), de Roger Depierre (Gauche, 5,87 %) et de Jean-Pierre Lacoste (Droite, 2,90 %).

Ce premier tour a aussi permis au candidat de la droite d'arriver en tête, un scénario qui diffère du scrutin de 2014. Dominique Lain avait été battu de peu par Philippe de la Grange (FN), avec des scores respectifs de 40,92 % et 42,02 %. 

Mais le mandat du maire extrême-droite avait connu quelques rebondissements : il avait finalement annoncé sa démission pour raisons médicales en février 2015, laissant sa première adjointe Patricia Zirilli, également élue du FN, prendre les rênes de la ville. En 2016, cette dernière avait à son tour quitté son poste, remplacée par Pascal Verrelle. 

Ce dimanche 28 juin, c'est finalement la droite qui prend les clés de la mairie du Luc.

​​​​​​Cette instabilité pendant 6 ans a déplu aux Lucois qui ont sanctionné le RN dans les urnes ce dimanche.

Dominique Lain

Retrouvez les détails des résultats au Luc sur Franceinfo.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections