Une camionnette sur les routes du Haut-Var pour aider les plus démunis

Les bénévoles aident Florence, qui habite près de Bargemon, dans le Haut-Var, et qui ne peut pas se déplacer loin. / © Alexandre Dequidt / France 3 Côte d'Azur
Les bénévoles aident Florence, qui habite près de Bargemon, dans le Haut-Var, et qui ne peut pas se déplacer loin. / © Alexandre Dequidt / France 3 Côte d'Azur

Pour mieux desservir la population la plus isolée, le secours populaire se déplace dans l'arrière-pays varois avec une camionnette réfrigérée qui lui permet de répondre aux besoins des démunis isolés ou éloignés et les besoins restent toujours importants.

Par Laurent Verdi avec Francis Mallory Huss

Le Secours populaire de Draguignan distribue tous les ans entre 60 et 80 tonnes de nourriture aux plus démunis. Près de 900 familles sont aidées chaque année par cette structure. 

Dans le local du Secours populaire, tous les bénévoles s'activent, pas question d'abandonner les démunis les plus éloignés, ceux qui sont isolés. Tous les colis sont personnalisés, adaptés aux besoins des bénéficiaires, selon le nombre de personnes, si c'est une famille ou non. 
 

« On va apporter des colis alimentaire auprès des personnes qui ne peuvent pas se déplacer, qui ne peuvent pas venir jusqu'à Draguignan », explique Claude Roux, du Secours populaire de Draguignan. 

 


Sur les routes du Var


Une fois chargé, la camionnette réfrigérée sillonne les routes du Var. Pour tous les bénévoles, le plaisir de soulager les souffrances vaut bien quelques km de routes qui serpentent.
 
La camionnette réfrigérée du Secours populaire de Draguignan sur les routes du Var. / © Alexandre Dequidt / France 3 Côte d'Azur
La camionnette réfrigérée du Secours populaire de Draguignan sur les routes du Var. / © Alexandre Dequidt / France 3 Côte d'Azur

Ce jour-là, les provisions sont livrées chez Florence. Elle habite un appartement HLM perdu en pleine campagne, sans moyen de locomotion, impossible pour elle de se ravitailler.

A Bargemon, dans ce village aux portes du Haut-Var, la mairie prête un local, 2 fois par mois, c'est le rendez-vous de ceux qui n'ont plus rien. Une solidarité indispensable dans ces zones rurales ; toutes les 2 semaines, une quarantaine de sacs sont distribués à une quinzaine de familles un peu trop isolées.  
 

Sur le même sujet

Les + Lus