La campagne de comptage des cétacés est lancée à Cuers

Publié le Mis à jour le

Tout commence par un atelier de formation des observateurs. En bateau, par les airs, le comptage organisé pour cette campagne devrait permettre de recenser un grand nombre d’espèces marines à la fois dans la Mer Méditerranée et dans la Mer Noire.

Ils sont en stage à l'aérodrome de Cuers. Des observateurs, une quarantaine au total, qui jusqu'au 28 mai, doivent apprendre à repérer la biodiversité de la Méditerranée et de la Mer Noire et particulièrement les baleines et les dauphins, au sommet de la chaîne alimentaire.
C'est tout l'enjeu de cette première internationale : des campagnes en mer ( 5 navires) et dans les airs (8 avions) sont organisées pendant tout l'été pour recenser ces cétacés  pour cette ACCOBAMS Survey Initiative, à laquelle participe l'ensemble des pays méditerranéens.

Tout commencera sur le terrain dès le mois de juin.
10 % de la biodiversité marine mondiale serait en Méditerranée, l'objectif de cette première mondiale consiste à améliorer la compréhension sur la localisation, les migrations, et les habitudes des espèces, et d’augmenter les connaissances pour cibler plus spécifiquement les actions de conservation.