Conçu dans un laboratoire de la Crau, un insecticide bio permet d'éradiquer le charançon du palmier

Le charançon rouge, ravageur du palmier. / © France 3 Côte d'Azur
Le charançon rouge, ravageur du palmier. / © France 3 Côte d'Azur

C'est sans aucun doute une avancée majeure dans la lutte contre le charançon rouge, qui ronge les palmiers de la Côte d'Azur les uns après les autres. Un laboratoire varois utilise un champignon pour tuer la larve. C'est bio et ça marche !

Par Catherine Lioult

Le charançon rouge est la plaie des jardiniers, et des collectivités locales. Imaginez : il a été identifié sur la Côte d'Azur il y a plus de 12 ans, et depuis le coléoptère a fait des ravages : il aurait déjà tué près de 13.000 palmiers dans le Var et les Alpes Maritimes.

A L'âge adulte, le charançon est comme son nom l'indique d'un rouge vermillon. Ce gros scarabée en provenance d'Indonésie et du sud de l'Inde s'est parfaitement bien adapté dans le sud de la France.
Sa larve est assez  dégoûtante, un énorme ver jaunâtre, elle est surtout dangereuse. C'est elle qui se nourrit du coeur du palmier.

Ces larves ne résistent pas à un champignon qui les parasitent et les tuent. / © France 3 Toulon
Ces larves ne résistent pas à un champignon qui les parasitent et les tuent. / © France 3 Toulon

Dans le département du Var, le laboratoire Végétech fait de la recherche fondamentale sur les palmiers et il a trouver une parade. Elle porte de nom d'un champignon, le Beauveria Bassiana. Mélangés à des granulés d'argile, les spores sont saupoudrés sur les larves, ce qui les condamnent à mort à une brève échéance.



La suite : c'est une pulvérisation  à la tête du palmier. Un drone facilite la dispersion du produit. L'insecticide bio est pour l'instant réservé aux professionnels. Efficace à 90 %, il génère un grand espoir pour tous les amoureux des palmiers !

A lire aussi

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus