Cet article date de plus de 3 ans

La Croix-Valmer dans le Var s'inquiète d'une possible modification de la loi littoral

En discussion ce mercredi à l'Assemblée Nationale, le projet de loi Elan prévoit de modifier la loi littoral déjà existante. Les associations de défense de l'environnement et certains élus s'inquiètent d'éventuelles nouvelles constructions immobilières sur les zones vertes et côtières. 
Des zones pourraient être ouvertes aux nouveaux projets immobiliers avec la loi Elan.
Des zones pourraient être ouvertes aux nouveaux projets immobiliers avec la loi Elan. © France 3
Pendant 30 ans, le vallon Valmer a été protégé par la loi littoral et l'action des associations de défense de l'environnement. Pourtant, cet espace préservé pourrait bien changer de visage. 


Une pétition contre la modification de la loi


L'Assemblée Nationale étudie ce mercredi le projet de loi Elan, pour l'évolution du logement et l'aménagement numérique. Si le Secrétaire d'Etat à la cohésion des territoires se veut rassurant quant à son contenu, un amendement déposé par les députés de la majorité inquiète les défenseurs de l'environnement.

Jusqu'à maintenant, des parcelles vides proches du littoral, appelées "dents creuses", étaient épargnées par les projets immobiliers pour préserver le cadre. Avec la nouvelle loi, ces zones vertes pourraient être investies. Le but pour le gouvernement ? Simplifier les règles d'urbanisme et garantir un meilleur développement du logement dans les communes. 

Contesté, le projet de loi Elan fait l'objet d'une pétition. Elle a été signée par plus de 300 000 personnes, dont Nicolas Hulot. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement société