• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Débarquement de Provence : “Vive les libérateurs !” les habitants du Var se souviennent dans un web-doc

Saint Tropez, débarquement du mois août 1944. / © OFF / AFP
Saint Tropez, débarquement du mois août 1944. / © OFF / AFP

Le 15 août 1944, entre Cavalaire et Saint-Raphaël, commence l’opération Dragoon, nom de code du débarquement complémentaire à celui du 6 juin en Normandie. L'Ambassade des Etats-Unis propose sur les réseaux sociaux des témoignages-hommages.

Par @annelehars

Le 14 août 1944 à 19h15, ce message codé "Nancy a le torticolis" est diffusé par la BBC à Londres. Il avertit la résistance de l’imminence du débarquement en Provence.

Le 15 août 1944, dix semaines après le débarquement du 6 juin en Normandie, les Alliés lancent une offensive en Provence, cette fois sur les côtes sud de la France: parmi les 450.000 hommes, figurent 250.000 Français venus majoritairement d'Afrique: tirailleurs sénégalais et algériens, goumiers et tabors marocains, pieds-noirs, marsouins du Pacifique et des Antilles... Face aux unités de l'armée allemande intervient notamment le 6e corps d’armée US, une division aéroportée. 

L'ambassade des Etats-Unis en France à collecté des témoignages pour une série #LaProvencesesouvient.

► Alison se souvient d'une rencontre avec la famille d'un soldat disparu lors du débarquement de Provence.

"Je me souviens de cette femme qui un jour est venue chercher son père... Elle ne savait pas s'il était enterré ici à Draguignan... Grâce aux soldats nos enfants et petits-enfants vivent dans un monde libre."

► "Vive les libérateurs !" chantaient les habitants de Sainte-Maxime lors la libération de la ville. Raymond avait 14 ans. Il se souvient des chars, des véhicules qui ont alors défilé devant lui. Sainte-Maxime a été libéré trois heures après le débarquement. "Il y avait une communion ettre les habitants et les militaires."
 

► Le général Frederick était considéré par Winston Churchill comme "le plus grand général de combat de tous les temps". Son engagement pendant l'opération Dragoon et l’après-guerre est exceptionnel. 

► Le 15 août 1944, le soldat USFLAG Richard Field est parachuté au Muy puis participe à la libération des villes de Draguignan. Son heroïsme continue d’inspirer les futures générations.
 

► Alain a passé toute sa jeunesse à Anthéor, haut lieu du débarquement. "860 hommes ont débarqué sur cette plage de 80m de large". Pour lui, l'esprit de Lafayette est toujours vivant".

► Philippe est trop jeune pour avoir connu l'événement historique. Mais passionné, il a rédigé un livre sur cette page d'histoire. "Pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient" redit cet habitant de Bagnols-sur-Mer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus