Chat Chevelu : un homme jugé pour actes de tortures sur animal à Draguignan

Manifestation en soutien au chat "chevelu" tué à Draguignan, le 17 juin dernier / © MAX PPP
Manifestation en soutien au chat "chevelu" tué à Draguignan, le 17 juin dernier / © MAX PPP

A Draguignan, les défenseurs de la cause animale devraient être présents devant le palais de justice avant le procès d' un homme de 28 ans, jugé pour actes de torture sur un animal. Le chat Chevelu était mort le 31 mai dernier dans des circonstances qui avaient ému les habitants du centre ancien.

Par Catherine Lioult

Le 31 mai dernier, dans la vieille ville de Draguignan, le chat errant Chevelu est retrouvé mort. On parle à l'époque que les yeux du chat avaient été arrachés, et que son corps avait été lacéré avec des tessons de bouteilles.
Au terme de deux mois d'enquête, un Dracénois de 28 ans a reconnu  en garde à vue avoir frappé l'animal à trois reprises avec ses chaussures de sécurité. Le mobile ? Des crottes découvertes sur son véhicule.
Il comparaît cet après-midi  devant la justice pour actes de torture envers un animal domestique, une peine passible de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.



Les conditions de la mort de Chevelu ont ému dans la France entière. Pour preuve : le nombre de signataires de cette pétition.
 


Le sort de ce chat avait mobilisé les Dracénois, avec des manifestations. Les partisans de la cause animale avaient aussi défilé à Paris.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus