VIDEO. Environ 700 hectares de végétation brûlés sur le camp militaire de Canjuers dans le Var, des reprises observées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars et Camila Guidice

Un important dispositif sur terre est déployé depuis ce 18 juin suite à un incendie survenu pour une raison encore inconnue sur la partie ouest du camp militaire de Canjuers dans le département du Var. Les renforts aériens sont engagés; quatre Canadair et un Dash. Le feu est limité au camp mais des reprises sont observées depuis ce dimanche 19 juin.

Dernier point à 10h ce lundi :

Le feu a détruit environ 700 hectares de végétation, de l'herbe et des broussailles. Depuis ce matin, quelques petites reprises ont été observées dans un secteur du feu difficilement accessible pour les troupes au sol.

Pour lutter contre ces reprises, 2 hélicoptères bombardiers d'eau et une unité d'intervention par hélicoptère de type commando Feux de Forêts sont engagés.  

Pour le moment, aucun avion bombardier d'eau n'est engagé.

Une reprise a été observée ce dimanche, elle a ravagé 100 hectares et a nécessité le concours de renforts aériens. Jusqu'à 6 Canadair et 1 Dash se sont rendus sur zone.

Un important dispositif est toujours engagé au niveau terrestre :

  • 50 engins et 160 SP du SDIS 83 dont des groupes d'intervention feux de forêt,
  • Une équipe spécialisée en feux tactiques,
  • Un échelon logistique, un échelon soutien sanitaire, un échelon commandement
  • Un groupe d'intervention feux de forêt des SP militaires de Canjuers 
  • Deux groupes d'intervention feux de forêt
  • Un détachement d'intervention retardant (50 SP) de l' UIISC 7
  • Un groupe d'intervention feux de forêt du SDIS 04
  • Un groupe d'intervention feux de forêt du SDIS 06. Le poste de commandement de site reste activé.

Au total, 280 sapeurs-pompiers et 85 véhicules sont engagés sur ce feu qui a débuté ce samedi midi.

Retour sur la journée de samedi :

95 sapeurs-pompiers civils et militaires sont intervenus ce samedi après-midi suite au départ d'un feu survenu sur le camp militaire de Canjuers dans le Var

Ce feu évolue librement dans une zone "polluée par des explosifs, correspondant à un réceptacle de tirs réels" comme nous a expliqué le service de communication du SDIS.

Le feu s'est déclenché ce samedi matin suite à un tir d'engin. Il a d'abord ravagé un hectare de broussailles dans le réceptacle de tir. On parle de zone polluée, c'est-à-dire où il y a des obus et des explosifs non explosés et où pour raison de sécurité les pompiers ne peuvent pas pénétrer. Il était donc d'abord impossible d'intervenir pour les secours. Le feu en étant sorti, les pompiers militaires puis civils se sont rendus sur place.

selon le Bureau communication du 1er régiment de chasseurs d’Afrique.

Le point sur le feu sur le camp militaire de Canjuers :...

Posted by France 3 Côte d'Azur on Saturday, June 18, 2022

Actuellement, le feu, estimé à plus de 200 hectares, s'est scindé en deux, un en direction du nord ouest, l'autre en direction du nord. 

Au nord, le canyon du Verdon constitue une barrière naturelle. Si plusieurs départements français sont en vigilance rouge, le Var n'est pas concerné par cet état de vigilance. Plusieurs zones du département souffrent toutefois de sécheresse, c'est notamment le cas des gorges du Verdon.

Selon le service de communication du SDIS du Var, les moyens terrestres sont engagés aux côté des militaires donc. 

2 500 moutons présents sur le site sont en train d'être mis en sécurité par les pompiers, notamment un se situant sur les crêtes au nord. Une convention pastorale permet en effet, à un berger de déployer ses bêtes sur zone.

L'auteur de cette photo, nous a précisé l'avoir prise à 14h06 depuis la chapelle Saint-Laurent à Sillans-la-Cascade.

Ma photo représente une nette intensification de l'incendie avec formation d'un Pyrocumulus au dessus de cet incendie puisque la zone est instable météorologiquement.

Gwendal Hourdin, photographe et amateur de phénomènes météorologiques.

Les avions bombardiers d’eau ont rapidement été commandé.  "Il faut noter que ce 18 juin de nombreux départs de feux se déroulent sur l'arc méditerranéen", nous a précisé Olivier Pécot chargé de la communication au SDIS 83.

Quatre Canadair et un Dash sont mobilisés :

Quatre groupes de secouristes des secours varois, soient 68 hommes, se rendent sur place, ce qui portera le nombre de pompiers à 95.

  • Le commandement des opérations de lutte a été repris par le SDIS du Var.
  • Une cellule spécialisée dans l'emploi des feux tactiques est en transit.
  • Un groupe feux de forêts des pompiers militaire du Camps est déjà sur les lieux depuis ce matin.

Voici à quoi ressemble un réceptacle d'artillerie :

Déjà en août 2020, une centaine d’hectares de végétation étaient partis en fumée sur ce camp dans des conditions assez similaires.

Plusieurs champs de tir sur le camp



Ce plateau de Canjuers abrite depuis 1971 le camp géré par l'Armée de Terre. C'est le plus grand camp d'Europe continentale (ses dimensions : 35 km sur 10 km). Il dispose de plusieurs champs de tir (Champ de tir de Lagne pour les tirs mobiles, champ de tir des Amandiers pour les tirs fixes, champs de Tir de Coreillas et de La Bussière pour les missiles longues portées), de réceptacles pour les tirs d'artillerie et permet l'organisation de manœuvres interarmes.



Il dispose, en outre, de la possibilité d'autoriser des tirs d'exercice de lance-roquettes multiples (LRM).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité