Le masque n'est plus obligatoire à l'école primaire dans le Var

Depuis ce lundi, le Var fait partie des 72 départements où le masque n'est plus obligatoire dans les écoles primaires.

Un soulagement pour les parents, les enfants et les professeurs. A l'école primaire des Arcs-sur-Argens, dans l'est du Var, tout le monde a le sourire ce matin, un sourire qui n'est plus caché par les masques.

Pour cette maman d'élève, tout ou presque redevient comme avant : "Ils ont du mal à respirer aussi c’est un peu difficile mais heureusement qu’on revient à une vie normale."

"Ce matin, c’est la liberté. J’ai dit allez hop on y va, pas besoin de boîte à masque !"

Une mère de famille

Et pour ce père, c'en est presque fini des grosses fatigues le soir en sortie d'école : "C’est très difficile de se concentrer pour eux, ils rentrent, ils sont fatigués plus que d’habitude, donc c’est une bonne chose."

"Ce matin, c’est la liberté. J’ai dit allez hop on y va, pas besoin de boîte à masque !" rajoute une autre mère de famille.

Gestes barrières

Les élèves continuent de bien se laver les mains et les enseignants essaient tant bien que mal de faire respecter les gestes "barrière", en rappelant qu'il faut tousser dans son coude par exemple.

"Tout le monde prend son cahier bleu". Laurent Pourcel, professeur des écoles, s'adresse à ses élèves de CM2. Au programme, exercice de lecture avec compréhension de texte et là, tout devient plus simple : "Je vais enfin pouvoir voir leur visage, ce qui va me permettre de voir leurs lèvres, quand ils vont pouvoir lire, réciter une poésie par exemple."

"Je vais enfin pouvoir voir leur visage, ce qui va me permettre de voir leurs lèvres, quand ils vont pouvoir lire, réciter une poésie par exemple."

Laurent Pourcel, professeur des écoles.

L'enseignant plaisante : "Et surtout je vais enfin pouvoir voir quand ils bavardent parce que jusqu’à présent ils se cachaient derrière leur masque."

La majorité des élèves ne porte plus de masque : "C’est mieux qu’avant parce qu’avant on n’arrivait pas à respirer, on n’était pas bien." explique l'un d'entre eux.

Mais pour d'autres, c'est plus compliqué : "Je n’ai pas trop envie de contaminer les autres avec ma toux". Préoccupé par la maladie, un jeune garçon qui porte le masque ajoute : "Je suis un peu prudent parce que je n’ai pas envie d’attraper le Covid 19".

Cette mesure ne s'applique pas pour l'instant aux professeurs qui eux doivent continuer à enseigner avec le masque, à l'intérieur de l'école.

Il faut signaler que dans le même temps, le taux d'incidence repart à la hausse dans le département. Il atteint 48,8, ce qui correspond au nombre de cas cumulés sur 7 jours rapporté à 100 000 habitants dans le Var.

Le seuil d'alerte Covid du taux d'incidence a été fixé à 50 par le gouvernement. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société covid-19 santé