Dans le Var et à Monaco, fin du port masque à partir de ce 12 octobre : on vous dit tout !

L’obligation du port du masque dans les établissements recevant du public soumis au passe sanitaire est levée à compter de ce mardi 12 octobre. Voici le détail des conditions d'application de l'arrêté préfectoral.

Depuis le 4 octobre, dans le département du Var, le taux d'incidence du Covid-19 connait une baisse spectaculaire. Il était à 40,8 pour la semaine du 1er au 7 octobre, mais en hausse très légère depuis quelques jours. Le seuil d'alerte, fixé à 50 cas pour 100.000 habitants, a été atteint au début du mois. 

À noter un léger rebond ce dimanche 10 octobre, avec 146 hospitalisations contre 132 la veille. 

L’obligation du port du masque dans les établissements recevant du public soumis au passe sanitaire est levée à compter de ce mardi 12 octobre. Ce qui veut dire que pour aller au restaurant ou au cinéma, si vous avez un pass sanitaire valide, vous ne serez plus obligés de porter le masque.

Néanmoins, jusqu’au 1er novembre inclus, le port du masque reste obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans sur l’ensemble des communes du département du Var,
pour tout événement public générant un rassemblement important de population, notamment :

Transports en commun

Le port du masque reste obligatoire dans tous les transports en commun ou dans tout établissement ou pour tout événement dont le responsable ou l’organisation l’exige.
Obligatoire aussi dans tous les établissements recevant du public non soumis au passe sanitaire tels les commerces.

Par ailleurs, le Var devrait faire partie très prochainement des 10 départements où l'on expérimentera un nouveau protocole sanitaire dans les écoles où un cas de Covid est détecté dans une classe.

Actuellement un cas de Covid en primaire entraîne une fermeture immédiate de la classe. Dans 21 départements, le mode opératoire a changé : la classe restera ouverte, tous les élèves seront testés, et seuls les cas positifs seront isolés. Le protocole sanitaire est allégé depuis le 4 octobre dans les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50 sur cinq jours consécutifs. 

En cas de contamination au collège ou au lycée, seuls les élèves cas contacts non vaccinés doivent s'isoler une semaine.

A Monaco aussi 

Même si viruas reste toujours actif en Principauté, la situation sanitaire s'améliore. Par rapport au pic enregistré en juillet, le taux d’incidence a été divisé par plus de
cinq.

Au niveau de l’activité hospitalière, les chiffres s’améliorent depuis plusieurs semaines.

Ce dimanche soir, 7 personnes étaient prises en charge au CHPG : 5 patients hospitalisés dont 1 patient résident et 2 patients en réanimation dont 1 résident. 13 personnes sont prises en charge par le Centre de Suivi à Domicile.

La suppression de l’obligation du port du masque dans les espaces publics extérieurs, sauf situations de présence importante du public. Ainsi, sont concernés les lieux suivants :
● La Place du Palais entre 11 heures et 12h30 (relève de la garde) ;
● L’Esplanade du centre commercial de Fontvieille ;
● Les espaces d’accès aux transports en commun et notamment les arrêts de bus et les voies de desserte de la gare ferroviaire ;
● Les Marchés de la Condamine et de Monte-Carlo entre 7h et 14h.

Le gourvenement tient à redire qu"il "convient toutefois de rester prudent et respectueux des gestes barrières car le virus reste actif comme en témoignent les cas positifs à la Covid-19 révélés quasi quotidiennement."

Dans tous les lieux clos ouverts au public, le masque reste de rigueur.
- Le port du masque n’est plus obligatoire pendant les cours d’éducation physique et sportive pour l’ensemble des élèves tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Le port du masque pour les élèves en classes primaires va faire l’objet d’un réexamen en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société monaco international