Trans-en-Provence : une passerelle himalayenne de 70 mètres de long

C’était la nouvelle attraction de ce week-end : une passerelle de 70 mètres de long surplombant les gorges de la Nartuby à Trans-en-Provence près de Draguignan. Sensations fortes et vertige garantis.

Une passerelle de 70 mètres de long surplombant les gorges de la Nartuby à Trans-en-Provence près de Draguignan.
Une passerelle de 70 mètres de long surplombant les gorges de la Nartuby à Trans-en-Provence près de Draguignan. © A. Dequidt-FTV

Après 3 années d'études et de chantier, une nouvelle attraction a vu le jour ce vendredi 9 avril à Trans-en-Provence près de Draguignan dans le Var. Il s’agit d’une très longue passerelle de 70 m de long himalayenne qui surplombe les gorges de la Nartuby.

Un point de vue à couper le souffle sur la rivière et le village

S’élevant à 30 mètres de haut, c’est une attraction exceptionnelle et originale dans laquelle l'agglomération Dracénoise a investi pour donner aux habitants un peu de hauteur face à un quotidien actuellement taciturne. Mais aussi pour attirer des touristes fans d’altitude et de beaux paysages.

Le promeneurs de la passerelle de Trans-en-Provence.
Le promeneurs de la passerelle de Trans-en-Provence. © A. Dequidt-FTV

« Une belle activité pour la famille »

Pour Louise, Jules et leurs parents, cette traversée au sommet des gorges de la Nartuby, c’est une grande première. Comme beaucoup d’autres, cette famille avait hâte de tester la nouvelle plateforme himalayenne.

C’est la première fois qu’on passe, c’est assez impressionnant. C’est assez sympa pour les petits et il ne faut pas avoir le vertige, parce que ça bouge un peu mais c’est une belle activité pour la famille.

Père de Louise et de Luc

Une large capacité d’accueil 

Testée avant sa mise en service, la passerelle peut supporter une charge de 240 kilos. Malgré une météo capricieuse, à peine inaugurée, cette nouvelle plateforme himalayenne a été prise d’assaut.

Les photographes amateurs de la passerelle de Trans-en-Provence.
Les photographes amateurs de la passerelle de Trans-en-Provence. © A. Dequidt-FTV

D'ailleurs,  les réseaux sociaux en témoignent.

Mais la réglementation anti-covid limite les groupes à 6 personnes et il est impératif de vivre à moins de 10 kilomètres de cette passerelle. Une boucle d'une heure et demie, passant par le village et durant laquelle on accède gratuitement et sans rendez-vous à la passerelle. Tous ceux qui y ont accédé ont apprécié cette expérience.

Ça tangue un peu…c’est ludique pour les enfants. Moi je trouve ça chouette, on reviendra.

Mère de famille

« Cette passerelle est un vrai succès »Valérie Marcy, Vice-présidente de Dracénie Provence Verdon Agglomération

Cette structure himalayenne a coûté 850 000 euros à l'agglomération de Draguignan.

Ça s’adresse évidemment aux touristes. Il s’agit de les attirer et de rendre notre territoire le plus attractif possible. Mais ça s’adresse également aux locaux. Malgré le mauvais temps, la passerelle est un vrai succès.

Valérie Marcy Vice-présidente de Dracénie Provence Verdon Agglomération, chargée du tourisme

Un engouement qui pourrait doper l'attractivité touristique de la Dracénie. D'autres projets sont d'ailleurs à l'étude, cette fois dans les gorges de Pennafort.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie patrimoine culture