Féminicide dans le Var : l'octogénaire mis en examen et placé en détention provisoire

Les faits se sont produits mercredi 3 janvier, à l'issue d'une dispute, selon les premiers éléments de l'enquête. L'homme, âgé de 84 ans, est poursuivi pour meurtre par conjoint

Il est rapidement passé aux aveux, reconnaissant en garde à vue avoir mortellement étranglé sa compagne de 75 ans. Depuis ce vendredi 5 janvier, l'octogénaire dort en prison. Il a été mis en examen du chef de meurtre par conjoint, a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Draguignan Pierre Couttenier.

Le couple vivait aux confins du var, dans le petit village de Vinon-sur-Verdon, près de Manosque. Selon les premiers éléments de l'enquête, les faits se sont produits à l'issue d'une dispute.

C'est, déjà, le troisième féminicide de l'année 2024, selon le site féminicides.fr qui tient un décompte quotidien : il survient après la mort d'une femme en Nouvelle-Calédonie, battue à mort par son conjoint, et d'une autre dans le Tarn-et-Garonne, abattue au fusil de chasse.

Trois morts en quatre jours : les statistiques de ce début d'année se situent au-dessus de la moyenne relevée par l'AFP, selon laquelle un féminicide survient tous les trois jours en France.

Selon les derniers chiffres communiqués par le ministre de la Justice Eric Dupont-Moretti, l'an passé, 94 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint. Elles étaient 118 en 2022. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité