• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Coupe EHF de Handball - Saint-Raphaël éliminé en demi-finale

Saint-Raphaël a été battu samedi en demi-finale de coupe EHF de handball par les Allemands de Füchse Berlin 23-35 / © Maxppp
Saint-Raphaël a été battu samedi en demi-finale de coupe EHF de handball par les Allemands de Füchse Berlin 23-35 / © Maxppp

Saint-Raphaël a été battu samedi en demi-finale de coupe EHF de handball par les Allemands de Füchse Berlin 23-35 (10-17 à la pause), qui retrouveront dimanche en finale leurs compatriotes de Göppingen, tenants du titre.

Par @annelehars

Saint-Raphaël jouera le match pour la troisième place contre Magdebourg, battu 33-29 par Göppingen. Face à un bloc défensif extrêmement solide, Saint-Raphaël
n'a jamais réussi à prendre pied dans ce match, qui lui échappé dès le départ. 

Les Allemands ont construit leur avance tranquillement en première période pour atteindre la pause avec sept buts d'avance (17-10), même si Simicu ou Jurka notamment
ont limité les dégâts. 



A aucun moment les Français n'ont retrouvé l'élan qui leur avait permis, dans leur salle, de battre les Füchse en phase de poule 27-21, après avoir concédé une courte défaite 33-31 au match aller à Berlin.


Dans le dernier quart du match, Saint-Raphaël a évidemment tenté le tout pour le tout, ouvrant des brèches pour les contres ou pour les tirs de loin en l'absence du gardien, et Berlin a pu corser l'addition pour finir en roue libre, l'esprit déjà tourné vers la finale.


Saint-Raphaël était le seul des quatre clubs de cet Final Four a n'avoir jamais remporté la coupe EHF. Il était aussi le seul "non allemand" de ce dernier carré. Les équipes allemandes ont remporté 12 des 13 premières éditions de la coupe EHF. Et la finale Göppingen-Berlin sera la 6e entre deux clubs allemands. - Avec AFP

JOËL DA SILVA : "on a subi le match"

« C’est ce que l’on craignait et que l’on ne pouvait pas mesurer, notre capacité à supporter cette pression inhérente à l’évènement. On a senti une équipe de Berlin prête à aborder ce match. Nous, nous avons bien démarré, mais on a commencé à rater les tirs, et on a douté de notre jeu. Avec 10 immanquables à la mi-temps c’est trop. On a tenté des choses en deuxième période mais c’était trop tard, on avait perdu le fil… La logique est respectée, même si le score est lourd. On a jamais réussi à sortir la tête de l’eau. On a subi ce match sur le plan émotionnel. Pour ce qui est du match de dimanche face à Magdebourg, je ne sais pas ce qui nous attend. Ce que je sais, c’est que Magdebourg ne voudra pas perdre deux fois. On sait que ça va être difficile, on verra ce que l’on peut offrir… »
Propos reccueillis par la LNH

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus