Rupture du barrage de Malpasset à Fréjus en 1959 : “la petite fiancée de France” est décédée

Irène Jodar (à droite) et sa soeur marchent dans une rue de Fréjus, le 08 décembre 1959. / © AFP
Irène Jodar (à droite) et sa soeur marchent dans une rue de Fréjus, le 08 décembre 1959. / © AFP

Irène Jodar était surnommée "la petite fiancée de Fréjus et de France". Agée de 79 ans elle est décédée. En 1959, cette Fréjusienne avait pu épouser son fiancé, André Capra à titre posthume en mairie, après qu’il eut péri dans la catastrophe du barrage de Malpasset.

Par Anne Le Hars

Elle était tristement connue et avait bouleversé la France en cet hiver 1959. Un jeune couple de 17 et 18 ans, à peine fiancé devait écrire une tragique page de son histoire lors de la rupture du barrage de Malpasset à Fréjus. Le jeune promis, André Capra faisait partie des 423 victimes de cette catastrophe.

Irène Jodar celle qui allait devenir "la petite fiancée de France" avait pu épouser son fiancé à titre posthume en mairie. Elle attendait aussi un enfant de lui. Son futur mari avait été tué en tentant de sauver sa future belle-mère. Suite à ce drame, une loi organisant les mariages posthumes fut voté.

Dans ce reportage du 16 décembre 1959, on peut voir Irène Jodar regardant les photos de son fiancé André mort dans la catastrophe.

► Ses obsèques seront célébrées en la cathédrale Saint-Léonce, ce mercredi 13 novembre à 15 heures. La cérémonie religieuse sera suivie de son inhumation au cimetière Saint-Etienne.
 

L'association dont elle faisait partie, l'ACC Malpasset rend déjà hommage aux victimes du drame dans le cadre d'une exposition. Un hommage officiel sera organisé le 2 décembre prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus