Covid-19 : le port du masque est désormais obligatoire dans cinq nouvelles communes du Var

À compter de ce samedi 6 mars, le port du masque est obligatoire dans cinq nouvelles communes varoises : Cuers, Pierrefeu-du-Var, Collobrières, La Cadière-d'Azur et Le Castellet.

Le masque était déjà obligatoire en extérieur dans 112 communes du Var.
Le masque était déjà obligatoire en extérieur dans 112 communes du Var. © Photo d'illustration. DENIS CHARLET / AFP

Jeudi 4 mars, Jean Castex a annoncé un renforcement des mesures de lutte contre le Covid-19 dans les 23 départements français placés sous surveillance renforcée. Parmi les nouvelles restrictions : la fermeture des grands centres commerciaux de plus de 10 000 m² et l'obligation de porter le masque dans toutes les zones urbaines des territoires concernés.

Le Var fait partie de ces départements scrutés à la loupe : selon le dernier bulletin de l'ARS Provence-Alpes-Côte-d'Azur, son taux d'incidence est de 330 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 223 en moyenne en France. Il reste toutefois bien inférieur à celui des Alpes-Maritimes qui s'élève à 566.

Port du masque obligatoire dans cinq nouvelles communes

Jusqu'à maintenant, 112 communes varoises étaient concernées par l'obligation de porter le masque dans les espaces publics de plein air. Le préfet Evence Richard a toutefois annoncé un élargissement de la mesure à cinq nouvelles communes, à compter de ce samedi 6 mars.

Cuers, Pierrefeu-du-Var et Collobrières, qui appartiennent à la communauté de communes Méditerranée Portes des Maures, rejoignent désormais le Lavandou, Bormes-les-Mimosas et La Londes-les-Maures. Plus à l'ouest, la Cadière d'Azur et Le Castellet viennent compléter le tableau. 

Cette nouvelle restriction est valable dans l'ensemble des lieux publics, marchés compris, et pour toute personne âgée de onze ans et plus. Elle ne s'applique pas toutefois aux personnes à vélo ou en trottinette, aux amateurs de footing et aux personnes en situation de handicap dotées d'une attestation médicale.

Pour rappel, oublier son masque peut coûter cher : l'amende s'élève à 135 euros et peut être majorée jusqu'à 450 euros en cas de récidive. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société politique