Carte. Port du masque obligatoire : on fait le point dans les communes du Var et des Alpes-Maritimes

Un nouveau conseil de défense s'est tenu ce mercredi 17 février à Paris. Le porte-parole du gouvernement a précisé que nous "nous devons maintenir nos efforts et éviter tout relâchement". L'occasion de faire le point sur le port du masque sur le domaine public dans le Var et les Alpes-Maritimes.

Port du masque obligatoire dans les Alpes-Maritimes : ici en centre-ville à Antibes.
Port du masque obligatoire dans les Alpes-Maritimes : ici en centre-ville à Antibes. © Anne Le Hars FTV

Le porte-parole du gouvernement a mis en garde ce mercredi 17 février sur la "fragilité" de la situation face à l'épidémie. "Nous devons maintenir nos efforts et éviter tout relâchement", a-t-il prévenu. "La situation est si fragile qu'un rien peut la faire changer. (...) Nous prenons des mesures rapides, proportionnées, adaptées à la situation", a-t-il plaidé. 

En attendant, le port du masque et les gestes barrières connus depuis un an en France, restent la meilleure protection. Masque obligatoire partout dans une ville, seulement dans quelques quartiers, à certains moments, devant les arrêts de bus ou les écoles...

Sur nos cartes, voyez ce qu'il en est dans votre ville. Pour y voir plus clair derrière le masque !

Dans les Alpes-Maritimes :

La préfecture des Alpes-Maritimes a publié le 12 janvier un arrêté préfectoral précisant les règles commune par commune.  

Le port du masque est obligatoire partout dans 18 communes dont Nice. Christian Estrosi a rendu le port du masque obligatoire en extérieur, pour les plus de 11 ans, dans certains quartiers de la ville de Nice depuis le 3 août. Il a été étendu à toute la ville depuis. 

Dans son arrêté, le préfet précise que le port du masque est obligatoire dans les zones mentionnées de 8h à 1h du matin. (Carte mise à jour le 17 février)

On peut noter que les stations de ski comme Isola 2000 et Gréolières les Neiges prennent de nouvelles mesures :

Dans le Var : 112 communes concernées

Le préfet du département du Var vient d'imposer le port du masque. Dès ce jeudi matin, 11 nouvelles communes du Var seront soumises à l'obligation d'arborer un masque dans l'espace public.

Il s'agit de: Besse-sur-Issole, Cabasse, Le Cannet-des-Maures, Carnoules, Flassans-sur-Issole, Gonfaron, Le Luc, Les Mayons, Pignans, Puget-Ville et Le Thoronet.

Ces communes viennent rejoindre ces communnes où l'obligation était déjà en vigueur :

> Communauté d’agglomération Var Estérel Méditerranée : Saint-Raphaël, Les Adrets-de-l’Estérel, Fréjus, Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens.

>  Communauté de communes du Pays de Fayence : Bagnols-en-Fôret, Callian, Fayence, Mons, Montauroux, Saint-Paul-en-Forêt, Seillans, Tanneron et Tourrettes.

> Métropole de Toulon Provence Méditerranée : Carqueiranne, Hyères, La Crau, La Garde, La Seyne-sur-Mer, La Valette-du-Var, Le Pradet, Le Revest-les-Eaux, Ollioules, Saint-Mandrier-sur-Mer, Six-Fours-les-Plages et Toulon.

> Communauté d’agglomération Provence Verte : Bras, Brignoles, Camps-la-Source, Carcès, La Celle, Châteauvert, Correns, Cotignac, Entrecasteaux, Forcalqueiret, Garéoult, Mazaugues, Méounes-les-Montrieux, Montfort-sur-Argens, Nans-les-Pins, Néoules, Ollières, Plan-d’Aups-Sainte-Baume, Pourcieux, Pourrières, Rocbaron, La Roquebrussanne, Rougiers, Sainte-Anastasie-sur-Issole, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Tourves, Le Val et Vins-sur-Caramy.

> Communauté d'agglomération Dracénie Provence Verdon : Ampus, Les Arcs, Bargème, Bargemon, La Bastide, Callas, Châteaudouble, Claviers, Comps-sur-Artuby, Figanières, Flayosc, Lorgues, Montferrat, La Motte, Le Muy, La Roque-Esclapon, Salernes, Sillans-la-Cascade, Taradeau, Trans-en-Provence, Vidauban, Saint-Antonin-du-Var.

> Bandol, Bormes-les-Mimosas, La Londe-les-Maures, Saint-Cyr-sur-Mer, Saint-Zacharie, Sanary-sur-Mer, Le Lavandou.

Une décision motivée par "la diffusion rapide du variant anglais", précise le préfet du Var dans un communiqué de presse.

Même si les principaux indicateurs de pression épidémique manifestent une tendance légère à la baisse, la situation reste tendue, d’une part dans l’Est du département où plusieurs communes, après Draguignan, présentent des taux d’incidence extrêmement élevés,

Evence Richard, préfet du Var ce 17 février

Pour rappel, le non-respect de l'obligation de porter le masque est une infraction punie d'une amende de 135 €.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société