La randonneuse disparue le 6 février, retrouvée morte dans le massif de Sainte Baume

 Aurélie Gauthier épouse Elkhoury, âgée de 39 ans. / © FB Gendarmerie
Aurélie Gauthier épouse Elkhoury, âgée de 39 ans. / © FB Gendarmerie

Les gendarmes de Saint Maximin dans le Var ont été alertés par un parapentiste en début d'après-midi, ce dimanche 18 février. Lors d'un survol, il venait de trouver le corps d'une femme sur une corniche rocheuse dans le massif de la Sainte-Baume. 

Par @annelehars

Le Chef de la brigade de gendarmerie de Saint Maximin, Emily Wilfart nous a confirmé ce lundi matin que selon les premières constatations, il s'agit bien du corps d'Aurélie El Khoury disparue lors d'une randonnée le 6 février dernier.

La compagnie a dépêché sur place ce suite à l'alerte donnée vers 14h40 ce dimanche, une équipe spécialisée, accompagnée de sapeurs-pompiers. A aussi été déployé l'hélicoptère de la gendarmerie de Hyères.

Des recherches, avaient été menées durant cette dizaine de jours par les gendarmes et des nombreux anonymes.

Des sapeurs-pompiers spécialisés du Grimp (interventions en milieu périlleux) se sont aussi déployés sur place ce dimanche pour pouvoir récupérer le corps.

Les raisons du décès ne sont pas connues, selon le Chef  Emily Wilfart, elles ne le seront "qu'au terme de l'autopsie ordonnée ou non par les enquêteurs. La thèse du suicide n'est pas exclue."

A lire aussi

Sur le même sujet

J.P. Vassalo, maire de Tende (06)

Les + Lus