Golfe de Saint-Tropez : un réseau de trafic de stupéfiants démantelé

Publié le
Écrit par Loic Blache .

La brigade de recherches de Gassin Saint-Tropez a interpellé 11 personnes suspectées de trafic de cocaïne, de cannabis et d'armes à feu.

Les interpellations ont eu lieu il y a une semaine, le 15 novembre dernier, au terme d'une enquête judiciaire qui a duré 9 mois. Une "opération judiciaire d'envergure", selon les mots de Patrice Camberou, le procureur de la République de Draguignan, qui a mobilisé plus de 80 militaires du groupement du Var.

Les personnes interpellées sont soupçonnées de participer à un trafic de stupéfiants importés d'Espagne et "générant des profits considérables", indique le procureur de la République dans un communiqué.

Lors des perquisitions, les militaires ont d'ailleurs saisi plus de 75.000€ et plus de 2 kg de cocaïne (revente estimée à 160.000€). 8 armes à feu, plus de 500 grammes de résine et herbe de cannabis, d'héroïne et d'ecstasy ont également été retrouvés.

Détention provisoire et contrôle judiciaire

Au total, cette "opération d'envergure, sous la direction d'un juge d'instruction du Tribunal judiciaire de Draguignan", poursuit Patrice Camberou, "a mobilisé l'antenne GIGN d'Orange, le Peloton d'intervention de l'escadron de gendarmerie mobile de Hyères et tous les pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie du Var".

Sur les onze personnes interpellées, huit ont été placées en détention provisoire. Les trois autres individus, deux femmes et un homme, ont été mis en examen sous contrôle judiciaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité