Malgré l'épidémie de Covid-19, la plaisance ne connait pas la crise dans le Var

Un secteur qui profite de cette crise, c'est celui de la vente de bateau d'occasion. Les ventes sont stables et pourraient même augmenter en 2021 avec une clientèle aisée qui a décidé de changer de mode de vacances.

Un voilier navigue au large des côtes du Var.
Un voilier navigue au large des côtes du Var. © Nicolas Hugues / France Télévisions

Tous les secteurs économiques ne connaissent pas la crise, malgré l'épidémie de Covid-19. Si les ventes de bateaux neufs ont chuté, le marché de la plaisance d'occasion, lui, continue de prospérer. 

"La plaisance est un marché qui marche pas mal en ce moment. Les gens se disent "on ne sait jamais ce qui va nous arriver, c'est peut-être le moment d'en profiter"", explique Thierry Roudon, le vendeur d'un bateau de 12 mètres de long à Saint-Raphaël qui a trouvé acheteur à peine l'annonce déposée. Le voilier de croisière a été inspecté par un expert maritime, chargé de vérifier s'il était en état de reprendre la mer.

Jean-Pierre Urso, expert, vérifie la quille d'un voilier neuf avant sa première mise à l'eau.
Jean-Pierre Urso, expert, vérifie la quille d'un voilier neuf avant sa première mise à l'eau. © France Télévisions

Pascal Goumot a réalisé un rêve d'enfant en achetant ce bateau. Ce chef d'entreprise a décidé de franchir le pas à cause des mesures de restrictions sanitaires.

Avant, on voyageait beaucoup pendant les congés. On prenait l'avion et on allait toujours dans les pays chauds pour profiter de la mer. C'est vrai que maintenant, avec cette impossibilité presque de voyager, on se refabrique des vacances comme on aime, à bord d'un bateau .

Pascal Goumot

Jordan Mercier, courtier en bateau, a constaté un gros coup d'arrêt sur le business de la plaisance lors du premier confinement. A ce moment-là, seuls les professionnels pouvaient aller en mer. "Mais l'été dernier a été une très très grosse saison, rassure-t-il. Les ventes se maintiennent, malgré le deuxième confinement. On ne se plaint pas."

Il y a eu autant de vente en 2019 qu'en 2020 et le début d'année 2021 s'annonce déjà très prometteur.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nautisme mer nature voile méditerranée covid-19 santé société