PHOTOS. Le voilier de grande tradition Moonbeam III a un nouveau mât fabriqué à Villefranche-sur-Mer

Moonbeam III est un voilier de tradition qui se manœuvre comme au temps de sa construction en 1903. Un navire exceptionnel qui chaque année régate au large de Saint-Tropez ou d'Antibes. Il naviguera bientôt avec son nouveau mât, une pièce exceptionnelle réalisée à Villefranche-sur-Mer.

La sortie de cette pièce de bois de 18 m de long.
La sortie de cette pièce de bois de 18 m de long. © Eric Dulière
Quand on est un vieux gréement et d'une grande élégance, on a le droit à un service VIP. Ce jeudi 6 août, une opération de manutention délicate se déroulait au port départemental de la Darse à Villefranche-sur-Mer.La star du jour, était Moonbeam III ou plutot son nouveau bas-mât. Une pièce de 18 mètres qui durant deux mois de travaux a vu le jour au sein du chantier naval Pasqui.
18 mètres de long pour 600 kg.
18 mètres de long pour 600 kg. © Eric Dulière
Ce bas-mât (Partie inférieure d'un mât, de l'emplanture à la hune) de ce voilier de grande tradition basé à Saint-Tropez y a été entièrement refait à neuf. Un mât de flèche de 9 mètres viendra s'y ajouter.

C'est le 3e mât que nous lui faisons ! Le précédent avait des infiltrations d'eau à cause des ferrures, son cœur était affaiblit. Il fallait le changer."

Gilbert Pasqui, charpentier de marine

Ce "vieux monsieur", mis à l'eau en 1903, doté d'une barre franche et d'un pont relativement épuré est connu pour son élégance et son style. Ce cotre Aurique de 25 m est aussi nommé Moonbeam of Fife. Son nouveau mât est en pin de l'Orégon de qualité supérieure.
Le Tuiga (G) et le Moonbeam (D) lancés respectivement en 1909 et 1903, le 20 juin 2003 en rade de Marseille.
Le Tuiga (G) et le Moonbeam (D) lancés respectivement en 1909 et 1903, le 20 juin 2003 en rade de Marseille. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
"Un bois léger et docile...Rien de compliqué pour nous dans sa fabrication : 3 personnes au collage, 1 au rabotage et en tout 350 heures de travail", détaille Gilbert.
Depuis 1976, le chantier Pasqui restaure et rénove les vieux gréements.
Depuis 1976, le chantier Pasqui restaure et rénove les vieux gréements. © Eric Dulière
Depuis 1976, le chantier naval Pasqui à Villefranche-sur-Mer prend en charge les projets de restauration et de rénovation des bateaux. C'est Gilbert Pasqui,  charpentier de marine, maître artisan en métier d'art qui a mené ce chantier.

J'ai 2000 mètres de mâts au compteur en 26 ans... Alors, un de plus ! Il y a quelques mois nous avons sorti un autre de 37 mètres...

Gilbert Pasqui

Gilbert Pasqui a commencé à travailler avec son père en 1963. Ici devant les charpentiers ayant participé à la création du nouveau mât de Moonbeam III.
Gilbert Pasqui a commencé à travailler avec son père en 1963. Ici devant les charpentiers ayant participé à la création du nouveau mât de Moonbeam III. © Eric Dulière
Il n'a fallu que quelques minutes pour que les charpentiers et les techniciens du port  réussissent la sortie de cette pièce. Par la route, ce bas-mât flambant neuf sera acheminé jusqu'à Cogolin afin d'être installé à bord de cet oiseau de mer légendaire. C'est l'équipage qui fera le mâtage sur le navire de 65 tonnes.

L'opération de la sortie du hangar était délicate :
Manipulation tout en douceur pour sortir la pièce géante de son hangar.
Manipulation tout en douceur pour sortir la pièce géante de son hangar. © Eric Dulière

Revoyez ce reportage de 2017. On vous emmène en régate à bord du Moonbeam III :

Les Voiles de Saint-Tropez devraient se dérouler du samedi 26 septembre au vendredi 9 octobre. Les Régates royales de Cannes sont elles annoncées du 21 au 26 septembre.

Au centre : Moonbeam III (ou Moonbeam of Fife) est un yacht de course construit à Fairlie en 1903 sur le chantier naval de l'architecte naval écossais William Fife.
Au centre : Moonbeam III (ou Moonbeam of Fife) est un yacht de course construit à Fairlie en 1903 sur le chantier naval de l'architecte naval écossais William Fife. © Gilles Martin-Raget
Moonbeam III y fera une nouvelle fois partie des invités de marque. Comme beaucoup d'autres yachts de plan Fife, il navigue surtout en Méditerranée où il participe aux régates estivales.
En 2003, Moonbeam III bord à bord avec Moonbeam IV devant Monaco
En 2003, Moonbeam III bord à bord avec Moonbeam IV devant Monaco © FRANZ CHAVAROCHE Maxppp
Moonbeam a notamment gagné les Voiles de Saint Tropez en 2008.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture voile sport