Prendre un café-croissant avec un policier pour mieux se connaître, l'idée de la ville de Cavalaire-sur-Mer dans le Var

Une trentaine d'habitants ont échangé ce mercredi 17 juin lors d'une première rencontre avec la police municipale, organisée dans un bar de Cavalaire-sur-Mer, dans le Var.

Le chef de la police municipale de Cavalaire échange avec les habitants lors du premier "café police".
Le chef de la police municipale de Cavalaire échange avec les habitants lors du premier "café police". © Ville de Cavalaire

Bien loin des préoccupations nationales qui concernent les violences policières ou l'importance de la police pour la sécurité en France, les habitants de Cavalaire-sur-Mer ont plutôt échangé sur des problèmes du quotidien. 

Nuisances sonores, circulation, relations vélos-piétons... une trentaine d'habitants se sont déplacés dès neuf heures dans un des bars de la ville, le Caffé Pellassy.

Des problèmes ? Ah, oui, les gros vélos comme les VTT à fond la caisse ! Un jour ou l'autre, ils vont faire une catastrophe... Je me bats pour éviter l'accident".

Une habitante

A leur écoute, Olivier Duhain, chef de la police municipale explique : "Ils ont été enchantés". Ce sont plutôt des problèmes du quotidien qui ont été évoqués, "je reçois de nombreux messages sur ma page Facebook pour des problèmes comme les violences intrafamiliales" ajoute Olivier Duhain.

Les participants à ce premier "café police", pour la plupart des personnes d'une cinquantaine d'années ou des retraités, ont été reçus par groupes de 10 pour respecter les gestes barrières.


Une initiative personnelle

Olivier Duhain explique avoir proposé cette initiative à Philippe Leonelli, maire de Cavalaire-sur-Mer, en janvier dernier. La pandémie de Covid-19, le confinement et les élections ont retardé la mise en place de ce "café police".

Une initiative qui sera renouvelée tous les deuxièmes mercredis du mois :

De 7 300 habitants l'hiver, la station balnéaire passe à environ 80 000 personnes l'été, d'où l'importance de ce contact avec les résidents permanents de Cavalaire.

A Grasse aussi

Une initiative similaire s'était déroulée à Grasse dans les Alpes-Maritmes, il y a quelques années. Cette ville avait été la première commune à tenter l'expérience. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter