• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Grasse : quand la police nationale joue la proximité avec la population

Ce mercredi matin, place Honoré Cresp à Grasse. / © Richard De Silvestro
Ce mercredi matin, place Honoré Cresp à Grasse. / © Richard De Silvestro

Comment tisser des liens avec les habitants au delà du commissariat ? A Grasse, les policiers étaient sur le terrain non pas dans le cadre d'une opération, mais pour rencontrer les habitants, avec à la clé des échanges parfois étonnants !

Par Catherine Lioult

Un café-croissant avec un policier ? Ce mercredi matin à Grasse, pendant deux heures, les agents de la police nationale ont donné rendez-vous aux habitants de la ville.
 

Et pendant ce créneau de deux heures, pas de tabou, toutes les questions sont autorisées. Un moment informel venu des Etats-Unis et du Canada,  pour prendre le temps de se rencontrer et de discuter, de lever les incompréhensions qui ont cours.
 


Ce matin là, les forces de l'ordre n'ont pas prévu d'ordre du jour et cela tombe bien : les échanges portent sur des problèmes juridiques, des problèmes de voisinage, de voitures ventouses, la carrière dans la police, les contraintes du métier  et même autour de l'écriture d'un polar.

 

Grasse a été la première commune à tenter l'expérience. Le bilan est plus que positif. D'autres villes devraient lui succéder.
 

Sur le même sujet

P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)

Les + Lus