Le début des vacances de la Toussaint est fortement perturbé par l'arrivée des boulettes d'hydrocarbure sur les plages du golfe de Saint-Tropez. 24 plages ont été souillées. Les professionnels du tourisme s'inquiètent des conséquences de cette pollution. 

Quelques mètres cube de pétrole auront suffi pour polluer le paysage. Et perturber le début des vacances de la Toussaint. Des milliers de boulettes d'hydrocarbure se déversent sur les plages du golfe de Saint-Tropez.

24 plages ont été souillées. Les professionnels du tourisme s'inquiètent des conséquences de cette pollution. Francis Mallory et Alexandre Dequidt ont rencontré des vacanciers, des restaurateurs et des plongeurs
 

Sur le littoral, impossible de se baigner. L'accès aux plages est toujours interdit.  Des scènes impensables sur ces plages mythiques : alors que les touristes débarquent, les opérations de dépollution continuent.


Littoral escarpé et rocheux



Elles sont particulièrement délicates car le littoral varois est escarpé et rocheux. Le pétrole visqueux a réussi à s' infiltrer dans chaque recoin. Cette gigantesque opération de nettoyage prendra au moins plusieurs semaines.