Entre 20 et 30 ans de prison pour avoir participé aux meurtres de William Gomis, ancien joueur de l'AS Saint-Etienne, et d'un jeune de 14 ans

Trois hommes étaient sur le banc des accusés depuis le jeudi 19 octobre, dans le cadre du procès pour le meurtre de William Gomis et d'un adolescent de 14 ans survenu en septembre 2018. Après 9 jours d'audience, le verdict a été rendu mardi soir.

Ce mardi 31 octobre s'est clos le procès pour les meurtres de William Gomis et Nicolas Daniel Ilie, survenu en septembre 2018 à La Seyne-sur-Mer (Var). William Gomis était un ancien joueur de football à l'AS Saint-Etienne et Nicolas Daniel Ilie, un adolescent de 14 ans.

Les trois personnes mises en cause ont été jugées par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence. Après neuf jours d'audience et sept heures de délibéré, le verdict est tombé dans la nuit de mardi à mercredi : 30 et 28 ans de réclusion criminelle (avec une peine de sûreté des deux tiers) pour Dimitri Gomis et Daniel Mendy, et 20 ans pour Nelson Gomis.

Un réglement de comptes

Le meurtre est survenu dans la soirée, dans le quartier de la cité des Berthe, au nord de la ville. Les autorités ont reconnu le schéma d'un réglement de compte dans cette tragique histoire.

Les deux jeunes victimes ont été tuées par balle, à l'arme automatique. 24 étuis de deux armes différentes ont été retrouvés sur la scène de crime.

William Gomis était âgé de 19 ans et avait joué dans l'équipe réserve de football à l'AS Saint-Étienne. L'autre victime était originaire d'Europe de l'Est. Ils ont été tués alors qu'ils se trouvaient tous les deux près d'un bâtiment de la cité Berthe. Plusieurs personnes cagoulées situées dans un véhicule leur ont tiré dessus avec une Kalachnikov.