• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Un millier de logements de la Seyne sur mer se chaufferont bientôt... grâce à la mer

La thalassothermie permet de produire de la chaleur à partir de l'eau de mer. / © France3Var
La thalassothermie permet de produire de la chaleur à partir de l'eau de mer. / © France3Var

La Ville de la Seyne sur mer est précurseur dans le domaine de la thalassothermie. Elle utilise cette technique de production de chaleur depuis plus de 10 ans. En 2019, le réseau va être considérablement développé pour en faire profiter les habitants.

Par Jacqueline Pozzi

On connait la thalassothérapie, la géothermie, mais savez-vous ce qu'est la thalassothermie ?

La thalassothermie est une technique qui permet de produire de l'énergie en utilisant l'eau de mer.

Incroyable, mais vrai !

Le principe de fonctionnement est simple : de l'eau est prélevée à faible profondeur, au large des côtes. Sa température varie de 12 à 24 °C selon la saison.
Elle échange ses calories avec une boucle d'eau douce secondaire puis retourne à la mer. La boucle est reliée à des pompes à chaleur réversibles qui montent ou diminuent la température de l'eau afin de produire du chauffage, de la climatisation ou de l'eau chaude.
 
La thalassothermie permet de récupérer les calories de l'eau de mer. / © EDF
La thalassothermie permet de récupérer les calories de l'eau de mer. / © EDF


La thalassothermie ne permet pas de chauffer ni de climatiser à elle seule, elle doit être compléter par d'autres sources d'énergie, mais elle présente l'avantage de réduire de 80% des émissions de gaz à effet de serre.

La ville de La Seyne-sur-mer a été totalement précurseur en la matière. L'ancienne municipalité a lancé le projet dès 2007. Depuis, la thalassothermie permet de chauffer et climatiser le casino, notamment pour le refroidissement des machines à sous, et trois copropriétés l'utilisent pour le chauffage et la production d'eau chaude.

La municipalité actuelle a décidé de pérenniser, et même de développer ce système. En 2019, la gestion de son réseau urbain sera confiée à une filiale du groupe EDF, Dalkia.

Trois kilomètres supplémentaires de canalisations seront construits. Résultat, en 2020, un millier de logements devraient être alimentés grâce à la thalassothermie. Avantage non négligeable, la facture énergétique des foyers concernés devrait diminuer de 15 % au passage.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Paca : Renaud Muselier appelle à stopper les manifestations

Les + Lus