Cet article date de plus de 3 ans

Les CRS pourraient bientôt arrêter de surveiller les plages du Var, dont celle de Six-Fours

Tout l'été, les CRS-maîtres-nageurs-sauveteurs surveillent les plages de cinq communes varoises. Mais cette présence est remise en question par le ministère de l'Intérieur, au grand dam des municipalités. 
Les CRS-maîtres-nageurs-sauveteurs sont une présence rassurante pour les baigneurs.
Les CRS-maîtres-nageurs-sauveteurs sont une présence rassurante pour les baigneurs. © Frank Farrugia / France 3
Patrouilles, surveillance des activités nautiques, rappel à la loi... La présence des CRS-maîtres-nageurs-sauveteurs est souvent rassurante pour les baigneurs, sur les plages de la Côte d'Azur.

Dans le Var, pas moins de cinq communes sont sous la surveillance de ces fonctionnaires de police.

Mais à partir de l'an prochain, ces forces policières pourraient bien quitter le littoral. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb souhaiterait recentrer les missions des CRS autour de "leur coeur de métier", à savoir la sécurité.

 

Six-Fours-les-Plages s'inquiète


A Six-Fours-les-Plages, le nombre d'habitants varie de 40 000 en temps normal à 100 000 l'été. Pour le maire Jean-Sébastien Vialatte, enlever les forces de police serait une aberration. "Là où on a besoin de l'Etat, il parle de se retirer", regrette-t-il. 

L'élu se dit même prêt à participer au financement pour maintenir les CRS en période estivale. 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité économie littoral