Les radios associatives de la région subissent des baisses de financement

Les radios associatives du Var et des Alpes-Maritimes connaissent de grandes difficultés financières. / © France 3
Les radios associatives du Var et des Alpes-Maritimes connaissent de grandes difficultés financières. / © France 3

Le conseil régional PACA ne versera pas de subventions aux radios associatives du sud-est en 2018. Cette décision est lourde de conséquences pour les 40 radios concernées, dont le budget est déjà restreint. 

Par Léa Bouquet

Le conseil régional PACA ne versera pas de subventions aux radios associatives du sud-est en 2018. Cette décision est un coup dur pour les 40 radios concernées, dont le budget est déjà restreint. Depuis 2005, ces structures bénéficient chaque année d'un coup de pouce de l'Etat.

Pour la région, la suppression de ces aides équivaut à une économie de 290 000 euros sur une enveloppe globale de 2,5 milliards d'euros de subventions. Une goutte d'eau pour les radios associatives, qui craignent de devoir renoncer à bon nombre de leurs projets. 

13% de budget en moins pour Clin d'Oeil FM en 2018

A Sophia-Antipolis, Clin d'Oeil FM fait grise mine. La radio associative accueille chaque année plus de 150 collégiens et lycéens dans ses murs. Sans les subventions régionales, le budget 2018 se trouve amputé de 13%, soit 5400 euros. Pour les responsables de l'association, c'est autant d'initiatives et d'heures de formation pour les salariés qui tombent à l'eau.  


Les radios d'Agora Côte d'Azur sont moins touchées par les problèmes financiers. Elles craignent davantage pour leur liberté d'expression. "En privant les radios et le mouvement associatif des contrats aidés et des aides à l’emploi correspondantes, ce sont les traditions démocratiques et la culture populaire qui sont visées", peut-on lire sur le site internet du média.

L'inquiétude monte à RCF Méditerranée à Toulon

A Toulon, on craint la suppression définitive de certaines antennes de la région. La radio RCF doit elle-même renoncer à une subvention de 12 000 euros.

Ces derniers jours, des radios ont adressé des courriels à Renaud Muselier, président de la région PACA, pour l'inciter à revenir sur sa décision



A lire aussi

Sur le même sujet

Carte scolaire : manifestation à Breil-sur-Roya

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés