Top 14 : le RC Toulon bat Lyon 31-17

Toulon a battu Lyon 31-17, samedi 18 février, lors de la 18ème journée du Top 14 / © BORIS HORVAT / AFP
Toulon a battu Lyon 31-17, samedi 18 février, lors de la 18ème journée du Top 14 / © BORIS HORVAT / AFP

Toulon, en difficulté dans le jeu, a remporté contre Lyon (31-17) une victoire cruciale pour rester en lice dans la course aux barrages samedi 18 février lors de la 18e journée du Top 14.

Par AFP



Grâce à cette victoire, le club de Mourad Boudjellal revient à hauteur de la 3e place, occupée jusqu'ici par Montpellier et qu'est venu gratter Pau, également vainqueur dans la soirée.

Lyon, toujours 12e, n'a pas réussi à récolter le bonus défensif mais conserve ses distances avec les relégables Grenoble (10 points d'avance) et Bayonne (13), eux aussi défaits sans point de consolation. Que ce fut compliqué pour Toulon. Peu en verve offensivement, comme dans un jour sans, les hommes de Mike Ford ont su vaincre, à l'expérience.

A l'image de l'incroyable raté du trois-quarts centre Ma'a Nonu, coupable d'un en-avant sur la ligne d'essai, oubliant au passage un trois contre un, les Varois ont raté leur entame de match (10e). Après s'être fait peur pendant cinquante minutes, encaissant même deux essais par l'intermédiaire du centre Paul Bonnefond (20) et du talonneur samoan Ti'i Paulo (29), Toulon parvenait finalement à se remettre dans le droit chemin. Et ce grâce à son inoxydable troisième ligne Juan Smith: auteur d'une
prestation pleine, le Sud-africain a guidé les siens.

La paire de centre Ma'a Nonu-Mathieu Bastareaud, étincelante ces dernières semaines, n'a elle jamais réussi à se caler et l'intercaler. Pire, les deux compères se sont fait prendre par un crochet de leur homologue lyonnais, Paul Bonnefond.
Si Toulon a commis des erreurs défensivement, les Lyonnais n'étaient pas en reste. Le demi d'ouverture Michael Harris, déjà contré dans les premières minutes de jeu, finissait par se faire intercepter par l'ailier fidjien Josua Tuisova (26e). Imprécisions, ballons tombés, fautes techniques, Varois et Rhodaniens ne parvenaient pas à enchaîner.

Après les 34 points cumulés de la première période (17-17), seul le RCT débloquait son compteur dans le second acte. Un premier essai de Juan Smith permettait aux siens de basculer en tête, pour ne plus la lâcher. Le trois-quarts aile sud-africain Bryan Habana tuait tout suspense à quatre minutes du terme (31-17, 76e).

Sur le même sujet

Les + Lus