• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Orange : un post Facebook sauve 7 chiots abandonnés sans eau et en plein soleil

Deux malinois et leurs sept chiots sont restés enfermés sur une terrasse à ciel ouvert par 40 degrés, sans eau, pendant plus de 10 jours. / © Les amis de Sam
Deux malinois et leurs sept chiots sont restés enfermés sur une terrasse à ciel ouvert par 40 degrés, sans eau, pendant plus de 10 jours. / © Les amis de Sam

Deux bergers malinois et leurs sept chiots enfermés depuis une dizaine de jours sur une terrasse de 6 m2 en plein soleil, par 40 degrés, à Orange (Vaucluse). L'association Les amis de Sam a mobilisé la population, via les réseaux sociaux, pour les sauver.

Par Nina Pavan, GB

C'est un nouvel exemple de maltraitance animale qui trouve une fin heureuse grâce à une mobilisation citoyenne sur les réseaux sociaux.

Après 48h de bataille juridique et médiatique, neuf chiens enfermés sur une terrasse en plein soleil à Orange, ont pu être sauvés par les associations de protection animale.

Deux malinois et leurs sept chiots sont restés plus d'une dizaine de jours seuls, sans eau ni ombre, par une chaleur avoisinant les 40°C.
Une chienne et sa portée abandonnée en plein soleil

🤨 Un énième cas de maltraitance qui n'aurait pas connu la même fin heureuse sans une mobilisation citoyenne. L'histoire du sauvetage 👉 https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/vaucl...

Publiée par France 3 Provence-Alpes sur Mardi 13 août 2019

Une mobilisation contre la maltraitance

Les voisins, alertés par l'odeur et les aboiements incessants, ont interpellé la police et plusieurs associations de protection animale du Vaucluse.

C'est finalement une association aixoise et un refuge de la Drôme qui ont répondu à l'appel.

Après un refus essuyé auprès du procureur d'Orange pour faire enlever les chiens, pour cause de maltraitance, l'association explique s'être tournée vers les réseaux sociaux.

Cette médiatisation a donné lieu à un rassemblement public, devant la maison des propriétaires, et un fort soutien par les internautes.

Sylvie Roche, présidente de l'association Les amis de Sam, dénonce avec virulence le manque d'action du procureur et des services de police de la ville d'Orange, avant que finalement la situation ne se débloque, près de 40.000 vues plus tard et après 1.500 partages de son post Facebook. 

Mise à jour 18h le procureur a accepté la réquisition des chiens ! Ils sont enfin en sécurité 😌 merci aux forces de l'ordre, merci au Maire d'Orange, Merci à tous de vous être déplacer ❤️ Nous vous tiendrons bien entendu au courant de l'état de santé des chiots et de leurs parents 🚨Mise à jour 13h30 Nous vous demandons de nous rejoindre au 824 bld Édouard Daladier 84 ORANGE 🚨Mise à jour 12h ! Nous demandons à tous ce qui sont sur Orange ou proche de venir à la Mairie d'Orange pour faire pression ! Les chiots sont en train crever 😡Nous sommes retourné sur les lieux, rien n'a changé. Le pseudo propriétaire a été convoqué au commissariat ce matin. Nous ne lacherons rien 😈

Publiée par Les Amis de Sam sur Lundi 12 août 2019
"Comment est-ce possible que certaines villes, policiers et procureurs, appliquent les articles de loi, tandis que d'autres ne les appliquent pas ? On ne me fera pas croire qu'il n'y a pas une mauvaise volonté de la part de certaines personnes."

L'avenir des chiots reste incertain

Dans leur prison de 6 m2  à ciel ouvert, entièrement bétonnée, les chiots ont dû se résoudre à manger leurs excréments et boire l'eau croupie au sol, selon l'association Les amis de Sam.

La femelle a été retrouvée avec les mamelles pendantes et très affaiblie.

Les chiots, âgés d'un mois, n'étaient pas nourris correctement, car leur mère ne pouvait plus les allaiter à cause de leurs conditions de vie sordides.
Un chien et deux chats sont encore dans la maison, selon l'association qui compte bien les récupérer et déposer une plainte pour cruauté animale.

Les associations débordées

L'association Les amis de Sam reçoit six à huit appels par semaine pour maltraitance animale. Mais impossible de tous les suivre, faute de disposer de moyens humains et financiers suffisants pour cette petite association de bénévoles aixois.

Pour Sylvie Roche, la maltraitance animale n'est pas prise au sérieux. "Aujourd'hui, si l'on prenait en considération le problème de la maltraitance animale, on n'en arriverait pas là au niveau de l'humain. Ça me fait froid dans le dos."

9.000 signalements de maltraitance

Les affaires de maltraitance, mais aussi les abandons, deviendraient presque banalisées, tant les histoires se multiplient.

En 2017, la SPA enregistrait 9.000 plaintes pour maltraitance animale, soit une augmentation de 36% par rapport à l'année précédente.
Une recrudescence des interventions que Sylvie Roche souligne, "Les petites associations crient au secours. Nous ne sommes que des bénévoles !"

Des chiffres en lien avec le triste record du monde des abandons d'animaux pour la France, surtout en période estivale. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus