Parentalité, maladie, environnement : des questions existentielles abordées dans la nouvelle création de l’Opéra Grand Avignon "Three Lunar Seas"

Les 5 et 7 mai, c’est une création mondiale et inédite qui sera donnée à l’Opéra Grand Avignon. Née d’une collaboration entre la compositrice Joséphine Stephenson, l’auteur Ben Osborn et le metteur en scène et directeur de l’Opéra Grand Avignon, Frédéric Roels, « Three Lunar Seas » questionne notre monde contemporain.

Avec Three Lunar Seas, l’Opéra Grand Avignon a vu les choses en grand. Sur scène, 42 musiciens, 5 chanteurs solistes, un chœur, un orchestre, un danseur et un enfant-comédien. Beaucoup d’artistes pour raconter, pendant 1h15, trois histoires qui résonnent entre elles et dans le monde d’aujourd’hui.

Trois histoires entremêlées pour un opéra grand format

"La mer de la fertilité" raconte l’histoire d’un couple de femmes qui se questionne sur la parentalité. Alors que l'une des deux femmes tombe enceinte suite à un parcours de procréation médicalement assistée, la grossesse est subitement arrêtée. Est-ce un message du destin ? Et si, dans notre monde d'aujourd'hui, donner naissance était une erreur ?

La deuxième histoire est celle d’un couple dont l’homme est atteint de la maladie de Parkinson. Au fur et à mesure que la maladie gagne du terrain, la femme se sent isolée de son conjoint. Quel impact une maladie imprévisible peut-elle avoir sur un couple, quelle place peut et doit-elle avoir dans nos relations ? Telle est la question de "La mer de la tranquillité".

Serena, une jeune activiste écologiste incarne "La mer de la sérénité". Alors qu’elle s’introduit dans une usine qui déverse des produits polluants dans la mer pour les dénoncer, elle tombe nez à nez avec le gardien de l’entreprise. Partagé entre la laisser faire et exercer son métier dans les règles, il décide finalement de ne pas intervenir. Et si finalement il était grand temps de sauver la planète ? 

Parentalité, maladie, environnement, l’opéra Three Lunar Seas aborde ces trois thèmes résolument universels. Ici, pas question de faire la morale mais plutôt d’inviter chaque spectateur à s’interroger, en fonction de son propre prisme.

De la composition musicale à la mise en scène, un travail unique

Mélange de genres, mélange de styles, la compositrice Joséphine Stephenson aime mixer différents univers musicaux. Ce sera le cas dans Three Lunar Seas dans lequel on trouvera pour la partie chant une soprano, une mezzo, une soprano lyrique, une chanteuse folk et un baryton. Un chœur également sera présent tout au long de l’opéra et fera le lien entre les trois histoires.

Pour incarner certains des personnages, un enfant comédien ainsi qu’un danseur feront partie du spectacle.

D’un point de vue musical, l’orchestre de style Mozart sera composé de 42 musiciens dont un joueur de Cristal Baschet ou orgue de cristal. Vous ignorez ce que c'est ? Le club Lumni vous l'explique en une vidéo.

Avec sa volonté affirmée d’ouvrir l’opéra à tous et de casser les codes, Frédéric Roels a imaginé une mise en scène détonante pour Three Lunar Seas, conjointement avec la scénographe Dori Deng. Une artiste qui maîtrise l’art de la forme graphique et les jeux d’ombre et de lumière.

Joséphine Stephenson, une artiste en résidence

De parents mélomanes, Joséphine Stephenson a grandi dans un univers musical bien ancré. Dès le plus jeune âge, elle pratique le piano, le violoncelle et le chant. Adolescente, elle rejoint les chœurs d’enfants de la maîtrise de Radio France et, forte de son expérience, se décide à faire de sa passion son futur métier. Depuis la fin de ses études de musicologie et l’obtention de son master en composition, elle crée à la fois en tant que compositrice, interprète et arrangeuse.

Après avoir créé l’opéra de chambre Narcisse en février et la soirée musicale Nouveaux rivages en avril dernier, elle s’est lancée dans la création de Three Lunar Seas avec Ben Osborn, écrivain et compositeur anglais. Même si leur collaboration ne date pas d’hier, c’est leur premier opéra grande durée ensemble.

Pour aller plus loin…

Mardi 2 mai, une conférence autour de la parentalité aura lieu au grand foyer de l’Opéra. Christèle Fraïssé, enseignante chercheuse en psychologie sociale à l’Université de Brest et Claude Martin, sociologue et directeur de recherche émérite au CNRS, se poseront les questions sur la parentalité aujourd'hui, sur la signification de la famille, sur son évolution avec un focus sur les familles monoparentales et homoparentales.

Entrée libre sur réservation auprès de la Billetterie de l’Opéra au 04 90 14 26 40

Vous avez bien 5 minutes ? Pour tout comprendre sur Three Lunar Seas, regardez ce documentaire.

 
Three Lunar Seas
Les 5 et 7 mai à l'Opéra Grand Avignon
Billetterie
Site internet 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité