Bébés retrouvés morts dans un congélateur dans le Vaucluse : une mère de famille en garde à vue prolongée

Après la découverte de deux corps de bébés dans un congélateur jeudi 1er décembre à Bédoin dans le Vaucluse, une mère de famille a été interpellée. Sa garde à vue est prolongée ce vendredi 2 décembre.

La femme interpellée âgée de 41 ans est une mère de famille, nous confirme Hélène Mourges, procureure de Carpentras. 

L'interpellation a eu lieu jeudi 1er décembre peu après 11h, suite à la découverte de deux corps de bébé dans le congélateur d'une habitation à Bédoin, commune de 3.000 habitants au pied du Mont Ventoux dans le Vaucluse.

Elle serait mère de plusieurs filles, selon nos informations. La plus âgée aurait 19 ans, la plus jeune serait actuellement scolarisée dans cette commune.

Une mort ancienne ?

Des autopsies des corps vont être réalisées lundi 5 décembre à l'institut médico-légal du centre hospitalier de Nîmes. Elles permettront de déterminer les circonstances de la mort, l'âge des nouveau-nés et la date à laquelle ils ont été congelés.

Selon la Dépêche, la mort pourrait remonter à trois ans en arrière. 

Un homme donne l'alerte mercredi 30 novembre

La gendarmerie a été alertée par l'appel d'un homme mercredi 30 novembre. Une enquête préliminaire a alors été ouverte à la communauté de brigade de gendarmerie de Mormoiron sous couvert de la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Carpentras. 

La perquisition du domicile a permis la découverte des corps des nouveaux-nés avant que la procureure de la République ne se rende sur place. Les techniciens en investigation criminelle ont alors réalisé les constatations. 

Des déclarations "évolutives" de la mère de famille

"A ce stade, les déclarations en cours de garde à vue demeurent évolutives sur le déroulement des faits", ajoute le parquet dans un communiqué. 

La mère de famille a été soumise à des examens psychologique et psychiatrique. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité