Le maire ex-PS de Carpentras Francis Adolphe condamné à 8 mois avec sursis pour violences conjugales

La chambre criminelle de la cour de cassation a rejeté le pourvoi du maire ex-PS de Carpentras Francis Adolphe, qui est donc condamné à 8 mois de prison avec sursis et 5 ans d'interdiction des droits civiques et de famille. 

Francis Adolphe, maire de Carpentras.
Francis Adolphe, maire de Carpentras. © Karim Baila France 3 Provence Alpes
La chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté, dans un arrêt du 2 mai 2018, le pourvoi du maire (ex-PS) de Carpentras Francis Adolphe. L'élu vauclusien est définitivement reconnu coupable de faits de violences aggravées sur son ex-compgane et condamné à une peine de 8 mois d'emprisonnement avec sursis, 5000 euros d'amende et 5 ans d'interdiction des droits civiques et de famille. A Carpentras, le FN demande la démission du maire. Les habitants sont partagés. Le maire lui n'entend pas renoncer à son mandat et annonce deux nouveaux recours. 

Francis Adolphe, qui s'étonne que le Front national ait eu la notification du jugement alors que lui ne l'a pas encore, précise que l'inéligibilité est une peine complémentaire pour laquelle il y a encore un recours. De son côté, l'opposition municipale annonce qu'elle va saisir le préfet pour lui demander de notifier la décision de justice.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter