• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Gorges de Toulourenc : comment gérer l'afflux touristique dans ce site naturel classé natura 2000

© LAUNETTE FLORIAN/Maxppp
© LAUNETTE FLORIAN/Maxppp

Les Gorges du Toulourenc sont surfréquentées, victimes de leur succès. Dans ce site naturel classé natura 2000 par l'Union européenne, les mairies gestionnaires tentent de concilier sécurité des visiteurs et protection de l'environnement. 

Par Annie Vergnenegre

Les Gorges du Toulourenc sont surfréquentées, victimes de leur succès. Elles ont accueilli 86 600 visiteurs sur les 3 mois de l'été 2018. Dans ce site naturel classé natura 2000 par l'Union européenne pour son écosystème fragile, les mairies gestionnaires tentent de concilier la sécurité des nombreux visiteurs et la protection de l'environnement.

De rivière à torrent

En période estivale, la rivière peut se transformer, en quelques minutes à peine, en véritable torrent après de violents orages. Les maires des communes de Malaucène et de Mollans sur Ouvèze ont pris des mesures préventives.

"L'objectif, c'est tout d'abord d'interdire les véhicules de venir jusque-là, et ensuite de pouvoir informer les gens et prévenir le risque, leur dire attention il peut se passer ça, ça et ça..." explique Dominique Bodon, le maire de Malaucène.
 
Gorges de Toulourenc : comment gérer l'afflux touristique dans ce site naturel classé natura 2000
Les gorges du Toulourenc ont reçu l'été dernier 86 600 visiteurs au cours de l'été 2018, c'est trop. Et le mouvement s'amplifie. Pas facile pour les gestionnaires, de concilier protection du site classé natura 2000 et sécurité de tous ces promeneurs. Intervenants : Isabelle et Olivier Lamour Montpellierens, Dominique Bodon maire de Malaucène ( Vaucluse ), Frédéric Roux maire de Mollans su Ouvèze(Drôme), Cécia Girieud chargée de mission "Natura 2000 " syndicat Mixte Aménagement et équipement Mont Ventoux. Un reportage de : Frédérique Poret et Romain Périch

Site fragile

La fréquentation du site a augmenté de 66 % en à peine 4 ans. Cette surfréquentation menace l'écosystème. Les promeneurs n'hésitent pas par exemple à établir des barrages sur la rivière pour créer des piscines naturelles où se baigner. Si les gorges de Toulourenc ne peuvent être préservées de l'afflux touristique dans l'avenir, elles pourraient être fermées aux visiteurs. 

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus