VIDÉO. Quand Thierry Henry voulait quitter Monaco pour Arsenal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Verdi

Ce samedi, Thierry Henry revient à Monaco, mais un jour il a quitté le Rocher. Nous sommes le 10 août 1998, il est attaquant vedette du club, l'ambiance est glaciale lors d'un entraînement à la Turbie car le jeune champion du monde veut partir.

"Je veux partir, je veux aller à Arsenal", les déclarations de Thierry Henry dans le journal l'Équipe le 10 août 1998 ont provoqué un tremblement de terre sur le Rocher. 



Ce jour-là est aussi un jour d'entraînement ouvert à la presse à La Turbie, si les avis des supporteurs sont partagés, le joueur et le coach de l'époque, Jean Tigana, sont beaucoup plus réservés comme le montre ce reportage : 

 



Une tension palpable



"Vous en faites tout un fromage", Jean Tigana répond à notre journaliste qui lui demande comment il réagit aux déclarations de son joueur sur ses envies de départ.



A l'époque, personne n'a vraiment envie de parler du départ de l'attaquant vedette du club ; Le président de l'AS Monaco, Jean-Louis Campora, ne répond pas au téléphone et même Thierry Henry refuse de commenter les propos qu'il a tenu dans le journal l'Équipe. 



"Vous insistez vraiment à ce que je vois" répond le joueur à notre caméra. Il accepte uniquement de parler du groupe. 

 

Départ vers d'autres cieux



Thierry Henry ne partira pas tout de suite. Il jouera treize matchs de championnat et cinq rencontres en coupe UEFA avant que l'ASM ne le laisse partir à la Juventus de Turin pendant l'hiver.



Une mauvaise période pour le joueur qui finira par rejoindre Arsenal 9 mois après, il y restera jusqu'en 2007, pour revenir brièvement en prêt en 2012.



En 141 apparitions sous le maillot monégasque, Thierry Henry a inscrit 28 buts et distribue 37 passes décisives. L'attaquant a marqué l'histoire du club et il revient en tant qu'entraîneur 20 ans après pour écrire une nouvelle page de cette histoire de l'AS Monaco.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité