Volumic3D et Azoth Systems : nos entreprises sélectionnées pour la Grande Exposition du Fabriqué en France

Des produits "fabriqués en France", sont exposés les 18 et 19 janvier, à l'Elysée. / © Ludovic MARIN / AFP
Des produits "fabriqués en France", sont exposés les 18 et 19 janvier, à l'Elysée. / © Ludovic MARIN / AFP

Ce week-end, 120 produits français sont présentés à l’Elysée. Pour les Alpes-Maritimes : Volumic Stream Ultra SC, l’imprimante 3D. Pour le Var : O'Dive, le capteur qui sécurise les plongées.

Par Coralie Chaillan

200 patrons de groupes étrangers son invités à Versailles, lundi. Pour valoriser les groupes français, le palais de l'Élysée expose ce week-end dans ses salons et ses jardins, 120 produits fabriqués en France, lors d'un événement ouvert au public.

 

Volumic Stream Ultra SC de Volumic3D  


Ils viennent de remporter 2 "Innovation Awards" au CES Las Vegas, en janvier. Stéphane Mallausena et Gérard Luppino font encore parler d'eux. Ils ont été choisis pour représenter les Alpes-Maritimes dans la Grande Exposition du Fabriqué en France. Ils sont à Paris, aux côtés de celle qui a fait leur succès : la Volumic Stream Ultra SC. Une imprimante 3D présentée comme "la plus rapide, précieuse et polyvalente" du marché.

Nous sommes fiers et heureux de recevoir cette marque de reconnaissance nationale. [...] nous avons pris le parti d'ancrer fermement notre production en France. Ceci dans le but de créer et développer dans notre sillage une véritable filière d’excellence de l'impression 3D générant ainsi des emplois et de la valeur ajoutée sur le territoire national.

 ont-ils expliqué sur leur page Facebook.


O'Dive de l'entreprise Azoth Systems

Fondée par Axel Barbaud, ancien officier de la Marine nationale, l’entreprise Azoth Systems a mis au point un capteur accoustique capable de détecter la présence de micro-bulles de gaz dans le sang des plongeurs. Objectifs ? Personnaliser la procédure de décompression et ainsi réduire les risques d'accident.

Un outil permettant au plongeur de mieux se connaître, de mesurer le niveau de qualité de sa décompression, l’efficacité de la procédure choisie et de faire progresser sa sécurité.

Peut-on lire sur le site de l'entreprise varoise. Cette innovation a nécessité 10 années de recherche-développement par Azoth Systems en collaboration avec des laboratoires de recherche, des médecins de la plongée, des physiologistes et des professionnels de la sécurité en plongée sous-marine.
 

C'est une grande fierté pour notre entreprise Azoth Systems et une magnifique reconnaissance pour notre technologie que de participer à cette grande exposition du fabriqué en France.

explique Axel Barbaud, président de Azoth Systems. 
 
Axel Barbaud, président de Azoth Systems, à l'Élysée. / © Azoth Systems
Axel Barbaud, président de Azoth Systems, à l'Élysée. / © Azoth Systems
 

 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus