Votre déclaration de revenus : où, quand, comment et pourquoi (non, pas pourquoi)

Publié le Mis à jour le

La déclaration de revenus, c'est un peu comme les oeufs de Pâques, Roland Garros, le Festival de Cannes... ça revient chaque année pour nous rappeler que nous sommes en avril, puis en mai... Certains tremblent devant le délai qui approche. Ne tremblons pas et remplissons-là, cette déclaration !

Bercy l'a dit "l'impôt s'adapte à la vie". Ouf, ça va donc être très simple, cette année. Seule vraie introduction à cet article : le lien avec LE site spécialisé impôts.gouv.fr.
C
eci étant fait, voici quelques conseils pratiques.

+ de 28.000 € de revenus annuels : déclaration en ligne obligatoire

Un foyer fiscal sur deux déclare ses revenus en ligne. Cette année, ce mode de déclaration devient obligatoire à partir de 28.000 €. Une seule exception : pour ceux qui n'ont pas accès à Internet. Si vous êtes dans ce cas, vous devez avertir le Ministère des Finances. Si vous tenez absolument à remplir une déclaration papier alors que vous gagnez plus de 28.000 € annuels, gare à vous ! Sanction : 15 € d'amende.

Cette année, envoyez un RIB avec votre déclaration

C'est nouveau et c'est obligatoire si le compte est domicilié dans la zone SEPA (33 pays européens). Dans le cas contraire, cochez la case dédiée. 

Où envoyer votre déclaration d'impôts ?

Au Centre des Finances Publiques. L'adresse est indiquée en page 1 de l'imprimé reçu à domicile. Si vous ne recevez pas d'imprimé de déclaration, vous pouvez télécharger les formulaires sur le site des impôts ou vous les procurer dans le Centre des Finances Publiques de votre domicile.

Quand l'envoyer ?

Pour le support papier, la date est fixée au mercredi 17 mai 2017. Jusque là, c'est assez simple, ça se complique avec les déclarations sur Internet. Prenez votre numéro de département et voyez où vous vous placez : 

- Du 01 au 19 et non-résidents : mardi 23 mai à minuit
- Du 20 au 49 : mardi 30 mai à minuit
- Du 50 au 974/976 : mardi 6 juin à minuit


L'impôts à la source, c'est pour quand ? 

Pour 2018, c'est en tout cas ce qui est prévu. En 2017, nous payons les impôts sur nos revenus de 2016. En 2018, nous paierons nos impôts de 2017 dès le mois de janvier. Enfin... ça dépendra de notre futur président(e). François Fillon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ne l’appliqueront pas. Benoît Hamon le maintient. Emmanuel Macron l’expérimente pendant un an.

Pour tout savoir sur le sujet, rien ne vaut la source : impots.gouv.fr